Canada : Les évêques réaffirment leur position sur le mariage

| 603 clics

CITE DU VATICAN, Lundi 25 octobre 2004 (ZENIT.org) – La Conférence des évêques catholiques du Canada a mis fin dimanche, 23 octobre, à la sixième et dernière journée de son Assemblée plénière annuelle en adoptant une motion afin de proclamer et de promouvoir la reconnaissance du mariage comme l’union légitime stable, féconde et unique entre un homme et une femme.



Nous reprenons ci-dessous le communiqué de la conférence des évêques catholiques du Canada (www.cccb.ca).

La proposition présentée par les quatre membres du Bureau de direction de la CECC et lue par son président, Mgr Brendan M. O’Brien, archevêque de St. John’s, a été approuvée à l’unanimité par les participants. Le texte de la motion révèle que "les évêques du Canada continuent d’encourager tous les membres de l’Église à approfondir le sens du mariage comme l’engagement pour la vie d’un homme et d’une femme qui fonde la stabilité de la société et de la vie familiale et qui assure la pérennité de la société et de la culture."

"Que tous les catholiques et autres Canadiens soient invités à interpeller leurs gouvernements et la société à protéger l’institution du mariage en tant qu’union légitime stable, féconde et unique entre un homme et une femme, qui mérite une reconnaissance juridique spécifique et garantie par l’État", rapporte le document.

Plus de 80 évêques ont pris part à cette rencontre annuelle de leur conférence épiscopale destinée à passer en revue et faire le point sur les dossiers d’ordre pastoral et financier.

Il a été beaucoup question de l’Eucharistie durant ces assises qui se sont amorcées à peine quelques jours après l’inauguration d’une année consacrée à l’Eucharistie par le pape Jean-Paul II. M. le cardinal Marc Ouellet, archevêque de Québec, a profité de l’occasion où tous ses confrères dans l’épiscopat étaient rassemblés, pour les inviter déjà à se préparer au Congrès international eucharistique qui se tiendra dans la ville de Québec en 2008. Arrivant tout juste de Guadalajara au Mexique où se tenait le 48e événement du genre, le Primat de l’Église canadienne, en même temps que des centaines de milliers de personnes, a appris la bonne nouvelle officialisée par le Saint-Père lui-même lors d’une retransmission vidéo projetée dans le stade mexicain, site du dernier rassemblement du Congrès.

D’autre part, les participants à l’Assemblée plénière ont élu les frères évêques qui représenteront la CECC en octobre 2005 lors du Synode des évêques portant sur l’Eucharistie, une rencontre de trente jours tenue au Vatican à laquelle prendra part le Souverain Pontife et qui marquera la fin de cette année spéciale qui est vouée à ce thème. La délégation canadienne sera composée de quatre évêques : Mgr Gerald Wiesner, O.M.I., évêque de Prince George, Mgr Thomas Collins, archevêque d’Edmonton, Mgr Paul-André Durocher, évêque d’Alexandria-Cornwall et Mgr Clément Fecteau, évêque de Sainte-Anne-de-la-Pocatière. Mgr Louis Dicaire, évêque auxiliaire à Saint-Jean-Longueuil et Mgr Richard Grecco, évêque auxiliaire à Toronto, agiront comme substituts et participeront aussi activement aux travaux préparatoires.

Enfin, soulignons que Mgr Martin Currie, évêque de Grand Falls, a vu son mandat être reconduit pour une deuxième fois comme représentant de la CECC au sein de Développement et Paix, organisme de solidarité internationale fondé par les évêques en 1967. Il poursuivra son travail en compagnie de Mgr Luc Cyr, évêque de Valleyfield, lui aussi membre du conseil d’administration de l’organisation.

La CECC est l'assemblée de tous les évêques catholiques du Canada. La Conférence soutient les évêques canadiens dans leur travail diocésain à l’aide de ressources et réflexions dans divers champs d’expertise. Elle s'occupe de dossiers et d'activités à caractère national et international et offre aussi aux évêques un lieu pour qu’ils puissent échanger sur leur ministère, sur la vie de l’Église et sur les grandes questions de l’heure.