Canada/OCVF: L´embryon, un être humain dès sa conception

Interrogations sur la position du gouvernement canadien

| 635 clics

CITE DU VATICAN, Vendredi 25 mai 2001 (ZENIT.org) - L´embryon est un être humain dès sa conception, telle est la position de l´Eglise. Or, le malencontreux résultat d´un "copier-coller" semble attribuer à l´Organisme catholique pour la vie et la famille (OCVF) les positions du gouvernement canadien dans la présentation des extraits publiés dans notre dépêche du 24 mai.



Il faut bien sûr attribuer le paragraphe débutant par les mots "Par rapport à toute la question de l´utilisation d´embryons humains..." au groupe de travail mis sur pied par le gouvernement du Canada qui dit: "Une position mitoyenne reconnaît à l´embryon humain un statut moral particulier en raison de sa capacité de produire un être humain. De ce point de vue, l´embryon humain n´a pas le même statut moral qu´une personne et il ne jouit pas d´un droit absolu à la vie." Propos qui ne peuvent être attribués à l´OCVF, qui a une position tout à fait contraire sur la question.

L´OCVF précise, tout juste après le paragraphe précédemment mentionné, que "Nous (OCVF) sommes d´avis, appuyés en cela par l´opinion de scientifiques et d´autres professionnels, que, dès la conception, il s´agit d´un être humain".