Canada : Opposition au financement public d'une association pro-avortement

Lettre des évêques au Premier ministre Stephen Harper

| 1161 clics

ROME, Vendredi 14 octobre 2011 (ZENIT.org) – Les évêques du Canada se sont élevés contre la décision prise par le gouvernement d’accorder des fonds à l’International Planned Parenthood Federation (IPPF), une association pro-avortement.

Dans une lettre adressée au Premier ministre Stephen Harper, Mgr Gerald Wiesner, O.M.I., président du Conseil d’administration de l’Organisme catholique pour la vie et la famille (OCVF), rappelle que l’IPPF « travaille avec détermination à éliminer les lois sur l’avortement dans les pays qui l’interdisent et à faire reconnaître l’avortement comme un ‘droit’ humain universel ».

« Il serait donc naïf de penser que l’argent des contribuables canadiens ne sera pas utilisé par IPPF pour promouvoir l’avortement en Afghanistan, au Bengladesh, au Mali, au Soudan et en Tanzanie (…) sous le couvert de l’éducation ».

L’OCVF rappelle que « l’avortement détruit des vies » et invite le Premier ministre à se faire attentif aux milliers de femmes blessées par l’avortement qui se lèvent désormais pour dire leur souffrance à la face du monde.

Puisque l’IPPF « n’est pas à la hauteur des critères établis » dans l’Initiative de Muskoka pour la santé maternelle et infantile, Mgr Wiesner invite le gouvernement canadien à « rediriger ces six millions de dollars vers des organisations qui respectent véritablement la vie et la dignité des femmes et des enfants, à toutes les étapes ».

L'Organisme catholique pour la vie et la famille est parrainé conjointement par la Conférence des évêques catholiques du Canada et le Conseil suprême des Chevaliers de Colomb. Il promeut le respect de la vie et de la dignité humaines, et le rôle essentiel de la famille.