Canonisation de J. Jugan : l’évêque de Hong Kong souhaite des vocations

| 1582 clics

ROME, Mardi 3 Novembre 2009 (ZENIT.org) - Après la canonisation de Jeanne Jugan, la fondatrice française des Petites sœurs des pauvres, l'évêque de Hong Kong, Mgr John Tong, a souhaité que les vocations de petites sœurs se multiplient.

« Le service indispensable des petites sœurs des pauvres de Hong Kong a amélioré la qualité de vie des personnes âgées. Je souhaite que vous puissiez accueillir d'abondantes vocations », a-t-il affirmé aux Petites sœurs des pauvres, lors d'une messe d'action de grâce pour la canonisation de leur fondatrice, le 11 octobre dernier au Vatican.

Radio Vatican rappelle que cette messe d'action de grâce a été célébrée par Mgr Tong le 17 octobre dernier, en présence de plus de 1000 fidèles, des religieuses de la Congrégation et des volontaires de l'association Jeanne Jugan.

A l'homélie, l'évêque de Hong Kong a souligné l'importance de la mission des Petites sœurs des pauvres. Il a notamment évoqué l'intention du diocèse de prévoir une expérience de service pratique dans les maisons des Petites sœurs, dans le programme de formation des séminaristes.

Après leur fondation en 1839 à Saint-Servan, en France, les Petites sœurs des pauvres sont parties en Asie, en 1882 (Inde). Elles se sont implantées à Hong Kong en février 1923, puis à Taïwan en 1968.

Au 31 décembre 2005, la Congrégation comptait environ 3000 religieuses réparties dans 208 maisons de 32 pays des 5 continents.