Cap-Vert: un accord sur le statut de l'Eglise

Concordat signé par Mgr Mamberti

Rome, (Zenit.org) | 521 clics

Le Cap-Vert est devenu le premier pays d'Afrique de l'Ouest à signer un concordat avec le Saint-Siège, hier, lundi 10 juin 2013.

Cet accord sur le statut juridique de l’Eglise catholique dans le pays a été signé par Mgr Dominique Mamberti, Secrétaire du Saint-Siège pour les rapports avec les Etats, et M. Jorge Alberto da Silva Borges, ministre des affaires étrangères de Cap-Vert, au palais du gouvernement de la République, à Praia, en présence du premier ministre, M. José Maria Neves.

L’Accord, qui consiste en un préambule et 30 articles, définit et garantit le statut juridique de l’Eglise catholique et règlemente notamment le mariage canonique, les lieux de culte, les institutions catholiques d’instruction et d’éducation, l’enseignement de la religion dans les écoles, l’activité caritative de l’Eglise, le soin pastoral dans les forces armées et dans les institutions pénitentiaires et hospitalières, ainsi que le régime patrimonial et fiscal.

Du côté du Saint-Siège, étaient présents entre autres Mgr Luis Mariano Montemayor, nonce apostolique au Cap-Vert, Mgr Arlindo Gomes Furtado, évêque de Santiago de Cap-Vert, Mgr Ildo Augusto dos Santos Lopes Fortes, évêque de Mindelo, Mgr Giuseppe Laterza, conseiller de nonciature auprès de la section pour les rapports avec les Etats de la Secrétairerie d’Etat.

Du côté de la République de Cap-Vert : M. Jose Luis Rocha, secrétaire d’Etat pour les affaires étrangères, M. Emanuel Henrique Duarte, directeur général du protocole, M. Fernando Wahnon Ferreira, directeur national pour les affaires politiques et la Coopération, M. Hercules Cruz, directeur pour les affaires juridiques et M. Domingos Dias Pereira Mascarenhas, ambassadeur près le Saint-Siège.

Le président de la République de Cap Vert, M. Jorge Carlos de Almeida Fonseca, a été reçu en audience par le pape François, le 3 juin dernier (cf. Zenit du 3 juin 2013).