Card. Erdö : « Sans les chrétiens et l’Eglise, l’Europe n’aurait plus de cœur »

Assemblée plénière du Conseil des conférences épiscopales d’Europe, à Fatima

| 681 clics

ROME, Lundi 8 octobre 2007 (ZENIT.org) – « Sans les chrétiens et sans l’Eglise, l’Europe n’aurait pas de cœur » : tel est le message lancé jeudi dernier par le cardinal Péter Erdö, archevêque de Budapest et président du Conseil des conférences épiscopales d’Europe (CCEE), et rapporté par Radio Vatican, à l’ouverture de l’assemblée plénière de cet organisme qui réunit des représentants de 34 pays.



L'Assemblée à laquelle participaient plus de 30 cardinaux et évêques du vieux continent, a eu lieu du 4 au 7 octobre à Fatima, au Portugal, un des lieux symboles des racines chrétiennes de l’Europe, à l’occasion des célébrations marquant le 90° anniversaire des apparitions mariales.

En transmettant aux participants les salutations du pape, le cardinal Giovanni Battista Re, préfet de la congrégation pour les évêques, a appelé les évêques à ne pas se décourager, estimant que l’heure est venue de s’engager, même si aujourd’hui en Europe, des forces tendent à marginaliser les chrétiens et leurs valeurs.

Le président de la conférence épiscopale du Portugal, Mgr Jorge Ferreira da Costa Ortiga, a alors ajouté : « Nous devons rester unis dans notre conviction que la foi chrétienne représente un patrimoine exceptionnel pour le présent et pour l’avenir de l’Europe, précisément comme la famille ».

« L’affaiblir, a dit le cardinal Jean-Pierre Ricard, président de la conférence épiscopale française, porterait un grave préjudice à tous ».