Cardinaux défunts dans l'année - dont le card. Billé: Prière de Jean-Paul II

Homélie du pape

| 1056 clics

CITE DU VATICAN, Mardi 5 novembre 2002 (ZENIT.org) - Jean-Paul II prie pour les cardinaux défunts au cours des douze derniers mois et prononce leur nom non sans émotion: "Des liens de profonde amitié m'unissaient à certains d'entre eux", confie-t-il



Le pape citait le noms de ces huit cardinaux: Paolo Bertoli (Italie), Franjo Kuharic (Croatie, Zagreb), Louis-Marie Billé (France, Lyon), Alexandru Todea (Roumanie), Johannes Joachim Degenhardt (Allemagne), Lucas Moreira Neves (Brésil, Vatican), François-Xavier Nguyên Van Thuân (Vietnam, Vatican), John Baptist Wu Cheng-Chung (Chine).

Le pape a en effet donné ce matin l'homélie de la Messe célébrée par le cardinal secrétaire d'Etat Angelo Sodano, à la mémoire des cardinaux, archevêques et évêques décédés depuis un an.

Jean-Paul II évoquait les persécutions subies (on connaît le courage du cardinal Van Thuan et du cardinal Wu): "Certains, disait le pape, ont eu la grâce d'offrir ce témoignage de façon héroïque, affrontant de dures épreuves et des persécutions inhumaines".

Soulignant que les pasteurs défunts "sont parvenus à destination", Jean-Paul II évoquait leur sacerdoce : "Il y a eu un jour où chacun d'entre eux, plein d'énergie, a prononcé son "me voici", au moment d'être ordonné prêtre".

Pour conclure: "Au moment de mourir, ils ont prononcé le dernier "me voici", uni à celui de Jésus qui est mort en remettant son esprit entre les mains du Père".

Ce "me voici" des "pasteurs du troupeau du Christ" a signifié pendant leur vie, précisait le pape, "le service de la prédication" par lequel ils ont communiqué "la bouleversante et consolante vérité de l'amour de Dieu".

Jean-Paul II évoquait ce ministère en ces termes: "Au nom du Dieu d'amour, leurs mains ont béni, leurs paroles ont réconforté, leur présence - même silencieuse - a témoigné avec éloquence que la miséricorde de Dieu est infinie et sa compassion inépuisable".

Jean-Paul II soulignait "l'intense climat de prière" qui accompagne chaque année la solennité de la Toussaint et la Commémoration des Fidèles défunts.

Dans ce climat, ajoutait le pape, "la certitude consolante de la communion des saints adoucit la douleur, jamais complètement apaisée, pour les personnes disparues".

Le Collège cardinalice compte actuellement 171 cardinaux, représentant l'Eglise de 65 pays. Parmi eux, 114 ont moins de 80 ans et sont donc électeurs en cas de conclave, pour 57 non-électeurs.