Carême: La situation dramatique de l’enfance dans le monde, par Fides

Un chemin de Croix sur le thème du carême

| 800 clics

CITE DU VATICAN, Jeudi 18 mars 2004 (ZENIT.org) – La situation "dramatique" de l’enfance dans le monde, c’est le diagnostic posé par l’agence internationale Fides, organe de la congrégation pour l’Evangélisation des Peuples, à l’occasion du Message de Jean Paul II pour le Carême 2004 sur le thème: "Celui qui accueille même un seul de ces enfants en mon Nom, c’est Moi qu’il accueille".



Fides annonce en effet une série d’approfondissements consacrés à ce sujet.
Le premier dossier publié aujourd’hui concerne le phénomène des "enfants de la rue", illustré par sept situations et un dossier photo.

L’enquête offre en effet une radiographie du phénomène des enfants des rues en Afrique, en Asie, en Amérique Latine et dans l’Europe de l’Est. En voici les titres, éloquents:

La situation dramatique des enfants de la rue "constitue une des plus grandes tragédies et hontes de la société moderne" dénoncent tout d’abord les Missionnaires Comboniens et les Jésuites.

Du Venezuela au Congo une vie aux côtés des enfants de la rue: l’abbé Mario Perez directeur du Centre d’accueil à Goma suit 2.000 enfants

En Ethiopie, plus de 40.000 enfants vivent dans les rues de Addis-Abeba. Les Salésiens mettent sur pieds des projets pour les aider à retourner dans leur famille d’origine.

Aux Philippines, les religieuses, "anges gardiens" des enfants de la rue à Manille, renforcent leur engagement durant le Carême en suivant l’invitation du pape.

En Mongolie, le Père Gilbert descend une fois par semaine dans les égouts de la capitale pour distribuer de la nourriture et des vêtements à des centaines d’enfants qui y cherchent refuge pour se protéger du froid.

"Solidarité avec les enfants qui vivent dans la rue": c’est l’engagement de Carême de l’Archidiocèse de Huancayo, au Pérou.