Caritas Internationalis appelle tous ses membres à aider la RDC

400.000 personnes vulnérables sans ressources

| 2039 clics


ROME, Lundi 6 juillet 2009 (ZENIT.org). - 12,5 millions de dollars : tel est le montant de la somme sollicitée par la Caritas pour faire face aux nécessités fondamentales des quelques 400.000 personnes ayant du quitter leurs maisons en République démocratique du Congo. 

En août  2008, la zone-est du pays est entrée dans une spirale de violence due à des affrontements entre groupes rebelles et forces gouvernementales qui ont provoqué, au fil des mois, une grave crise humanitaire. A la fin de l'année la situation a connu un certain répit avec l'arrestation du chef rebelle, Laurent Nkunda, permettant aux militaires du pays de faire évacuer les milices des villes,  avec le soutien des pays voisins.  

Mais depuis janvier dernier, une nouvelle escalade des combats a brisé ces espoirs, laissant plus de 1,3 millions de personnes sans abris, et nécessitant de gros besoins en termes de nourriture, logement, protection, assistance médicale et psychologique. 

Ainsi, au nom et à la requête de Caritas-Développement Congo, Caritas Internationalis (CI) lance un appel d'urgence à ses quelques 164 membres, leur demandant de venir en aide à tous ces déplacés en suivant le programme de 7 mois qui vient d'être mis en œuvre par Caritas Congo dans le pays. 

Ce programme se propose d'approvisionner 38,650 ménages en non-vivres (pagnes pour femme, couvertures, friperie, kits d'hygiène, ustensiles) ;  d'améliorer la sécurité alimentaire de 30,000 ménages en leur donnant les moyens de consommer, de transformer et de commercialiser les denrées alimentaires qu'ils ont produites. 

Il permettrait aussi, précise Caritas-Développement Congo, de « faciliter aux déplacés et  à ‘ceux qui sont rentrés' l'accès aux soins de santé de qualité, en approvisionnant 14 hôpitaux et 55 centres de santé en médicaments, matériels médicaux et réactifs de laboratoire, et en formant 180 agents de santé sur la prise en charge des maladies selon la politique nationale en matière de santé ». 

Enfin, à travers ce  programme, Caritas Internationalis, via Caritas Congo et les structures diocésaines concernées, espère « aider les enfants déplacés et retournés à étudier dans des conditions décentes en fournissant à 27 écoles 2,430 pupitres et 162 tableaux noirs et en formant 27 comités des parents pour le suivi de la gestion des écoles réhabilitées et pour les relations parents/enseignants ». 

Le réseau Caritas Internationalis, dont le siège est à Rome, compte 164 Caritas nationales du nord et du sud, mandatées par leurs conférences épiscopales, réparties sur 200 pays et territoires au monde. 

Pour plus d'informations : http://www.rdc-humanitaire.net/?RDC-Caritas-Internationalis