Caritas Internationalis vit un "moment important dans son histoire"

Lutter contre la pauvreté et promouvoir la justice sociale

| 1153 clics

Anita Bourdin

ROME, jeudi 3 mai 2012 (ZENIT.org) – « Caritas Internationalis se réjouit de ce moment important dans son histoire », indique ce 3 mai un communiqué de cette organisation, au moment où ses structures de gouvernance vont « discuter des nouveaux décrets » de Benoît XVI (cf. Zenit du 2 mai 2012).

Caritas Internationalis se dit en outre « confiante dans l’avenir » car « sa mission de lutte contre la pauvreté et de promotion de la justice sociale a été renouvelée en tant que service de l’Eglise universelle, et après plusieurs années de travaux sur la rénovation de ses statuts, tous ses efforts seront dorénavant concentrés sur cette mission. »

« Le Saint Père a fait remettre hier au Cardinal Président de Caritas Internationalis par le Cardinal Secrétaire d’Etat et son équipe deux décrets : l’un approuve les nouveaux statuts et règlement intérieur de Caritas Internationalis, avec quelques modifications significatives apportées à ceux adoptés par le Comité exécutif de l’organisation en novembre dernier ; l’autre précise la nature des relations entre Caritas Internationalis et les différents organes de la Curie avec lesquels il doit coopérer », précise la même source.

Caritas Internationalis rappelle que ce changement « est l’aboutissement d’un long processus engagé en 2004, quand le pape Jean-Paul II a doté Caritas Internationalis d’un statut de personnalité juridique publique, en faisant ainsi une entité du Saint Siège » et qu’il était « attendu » : « Caritas Internationalis se réjouit de ce moment important dans son histoire. Sa mission est confirmée, dans un cadre institutionnel plus ecclésial, incarnant sa double nature de confédération de 164 organisations nationales et d’entité du Saint Siège. »

Le Conseil représentatif de la Confédération et son Bureau exécutif se réuniront donc dans leur nouvelle forme du 15 au 17 mai à Rome : un rendez-vous « programmé de longue date ».

« Cette réunion sera en partie consacrée à étudier les changements apportés aux nouveaux statuts par rapport à ceux votés par le Comité exécutif en novembre dernier et qui avaient été transmis à la secrétairerie d’Etat pour approbation par le Saint Père, et à leur application », précise l’organisation caritative catholique.