Castelgandolfo: angélus en privé pour Benoît XVI

"Purification", un des mots clefs du pontificat

Rome, (Zenit.org) Anita Bourdin | 1795 clics

Tandis que la "vacance" se fait sentir par ce premier dimanche sans le rendez-vous de midi pour la prière avec le pape, Benoît XVI a prié l'angélus en privé à midi, ce dimanche 3 mars 2013, avec les « memores Domini », les quatre laïques consacrées qui tiennent sa maison, et le personnel de la résidence et de la ferme pontificale.

Le Pontife romain émérite a dit qu'il n'abandonnait pas l'Eglise. Mais l'Eglise ne l'abandonne pas, ne le laisse pas seul: il revient à une vie de "famille", en petit comité, entouré de l'affection de ceux qui jusqu'ici formaient la "Famille pontificale".

Quant aux cardinaux, il semble, ce dimanche après midi, que quasi tous les électeurs soient déjà arrivés à Rome. Ils ont rendez-vous pour la première assemblée du Collège cardinalice, demain, lundi 4 mars, à 9 h 30 en la salle du Synode, au Vatican.

Les assemblées sont non seulement la façon de gérer la vacance du Siège apostolique prévue par la loi, mais aussi de préparer le conclave en fournissant l'occasion de consultations précieuses pour identifier les défis à affronter.

Au moment où l'Eglise entre dans cette "grande attente", les media du monde proposent des bilans du pontificat de huit ans et tous soulignent comment le pape a affronté avec énergie le scandale de la pédophilie: il a fait oeuvre de libération en exigeant la vérité et les sanctions, et en promouvant la prévention.

La "purification" est ainsi l'un des mots qui revient le plus souvent. En huit ans, il a relevé de leur fonction plus d'une centaine d'évêques qu'il considérait ne pas correspondre aux exigences de leur charge pastorale.