Catastrophe de Valence : la « douleur » de Benoît XVI

| 1132 clics

ROME, Mardi 4 juillet 2006 (ZENIT.org) – Benoît XVI a exprimé sa « douleur » et sa « proximité » avec les personnes frappées par la catastrophe du métro de Valence qui a causé la mort de 41 personnes.



« Le Saint-Père, a indiqué le directeur de la salle de presse du Saint-Siège, M. Joaquin Navarro Valls, a été immédiatement informé du tragique accident survenu à Valence, et il a suivi ces nouvelles dramatiques avec douleur et participation ».

Le pape doit lui-même se rendre à Valence pour la conclusion de la Ve Rencontre mondiale des Familles, samedi prochain 8 juillet et dimanche 9.

« Le pape, indique la même source, a prié pour les victimes, pour leurs familles et pour tous les citoyens impliqués dans ce terrible événement ».

Dans la soirée, le pape a fait adresser un télégramme de condoléances à l’archevêque de Valence, Mgr Agustín García Gasco Vicente.

Le congrès théologique et pastoral qui a commencé aujourd’hui sur la Famille, à Valence, a rassemblé plus de 5.000 participants, dont 29 cardinaux, dans une atmosphère particulièrement recueillie à la suite de ce drame dû à un excès de vitesse, selon les autorités, et à un mauvais entretien, selon les syndicats de cheminots.

Radio Vatican soulignait aujourd’hui le rassemblement spontané des jeunes catholiques dans la cathédrale pour prier le chapelet et participer à la messe.

L’Osservatore Romano en italien titre : « Valence en deuil et en prière » : un deuil de trois jours a en effet été décrété.