Catholiques et luthériens rendent grâce pour 45 ans de dialogue bilatéral

Visite du cardinal Koch à Jérusalem

| 1289 clics

Anne Kurian

ROME, vendredi 25 mai 2012 (ZENIT.org) – Catholiques et luthériens rendent grâce pour 45 ans de dialogue bilatéral, à l'occasion d’une visite du cardinal Koch à la Fédération luthérienne mondiale (FLM), à Jérusalem.

Le cardinal Kurt Koch, président du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens, était en visite sur le Mont des oliviers, à Jérusalem, le 24 mai 2012, indique un communiqué de la FLM.

Le pasteur Munib A. Younan, évêque de l’Église évangélique luthérienne de Jordanie et de la Terre Sainte et président de la FLM, a remercié le cardinal pour le travail commun accompli entre les églises luthérienne et catholique.

L’évêque luthérien a estimé que les 45 ans de discussions bilatérales entre la FLM et le Conseil pontifical ont abouti à un dialogue productif « dans la recherche continue pour l’unité des chrétiens ».

Le président de la FLM a souhaité que les deux partis « mettent en avant ce qu’ils ont accompli ensemble dans leur travail patient, dur et encourageant », et « regardent avec reconnaissance tous les accords qui ont été conclus ».

Pour l’évêque, luthériens et catholiques ont une vision commune pour la paix au Moyen Orient, soutenant le projet de deux Etats.

L’évêque Munib A. Younan a également souhaité que la déclaration commune « Du conflit à la communion » soit bientôt terminée par la commission de dialogue bilatéral, et qu’une compréhension commune de la Réforme aboutisse, au sein du processus « Récolter les fruits » (Harvesting the Fruits), proposée par le Conseil pontifical: c'est en effet le titre du livre du cardinal Walter Kasper auquel le cardinal Koch a succédé.

La FLM, fondée en 1947, est un rassemblement de 145 églises luthériennes dans 79 pays du monde. Présente en Terre Sainte, elle propose notamment des services de santé, accueillant des patients de toute religion.