Catholiques-Luthériens : Fêter les 5 ans de la Déclaration sur la Justification

Des suggestions pour cet anniversaire

| 452 clics

CITE DU VATICAN, Mercredi 10 mars 2004 (ZENIT.org) – Insister sur les enjeux œcuméniques de la Déclaration commune sur la doctrine de la Justification, faite à Augsbourg, le 31 octobre 1999, c’est l’invitation faite à la fois par le conseil pontifical pur la Promotion de l’Unité des chrétiens et la Fédération luthérienne mondiale qui invitent leurs fidèles à célébrer le Ve anniversaire de la signature de ce document.



La Déclaration affirme les vérités de foi fondamentales sur la doctrine de la Justification. Elle se trouve sur le portail du Vatican à l’adresse:
http://www.vatican.va/roman_curia/pontifical_councils/chrstuni/documents/rc_pc_chrstuni_doc_31101999_cath-luth-joint-declaration_fr.html.

"Nous souhaitons de tout cœur que le Ve anniversaire de la signature de la Déclaration soit l’occasion de célébrations et d’une étude renouvelée dans le monde", écrit le secrétaire de la Fédération luthérienne mondiale, le Rév. Dr Ishmael Noko et le président du conseil pontifical, le cardinal Walter Kasper, dans une lettre conjointe aux Eglises.

Ils recommandent que l’anniversaire du 31 octobre 2004 soit une occasion pour les Eglises et les diocèses du monde de contribuer à la discussion sur des sujets et des défis qui persistent.

Ils suggèrent une journée d’étude qui aurait lieu autour de la date de l’anniversaire, en coopération avec les séminaires, ou les facultés de théologie, comme un bon moyen pour les pasteurs et pour les théologiens d’approfondir leur compréhension de ce qui a été fait jusqu’ici et de ce qu’il reste à faire.

Une des phrases clef du document, souligne cette lettre, se trouve au n. 15: "Nous confessons ensemble: c’est par la grâce seule, dans la foi à l’œuvre de salut du Christ, et non à cause d’aucun mérite de notre part, que nous sommes acceptés par Dieu et que nous recevons le Saint Esprit, qui renouvelle nos cœurs tout en nous équipant et en nous appelant à faire le bien".

Des initiatives conjointes ont suivi la signature de ce document, notent le cardinal Kasper et le Rév. Noko. En 2001, Luthériens et Catholiques romains ont invité les Méthodistes et les Réformés à une consultation sur le thème: "Unité dans la Foi - La déclaration conjointe sur la Doctrine de la Justification dans un contexte œcuménique plus large".

Pendant ce forum, on a posé la question du lien que d’autres communions chrétiennes pourraient établir avec les accords atteints. Actuellement, le Conseil Méthodiste Mondial est en train de préparer une adhésion à la Déclaration théologiquement fondée.

A l’intérieur de la Fédération luthérienne mondiale, la suite a consisté surtout en un programme sur la signification contemporaine de la Justification, et en 2002, un symposium sur ce thème a débouché sur la publication d’un volume intitulé, "La Doctrine de la Justification et sa signification aujourd’hui".

La commission mixte catholiques-luthériens travaille actuellement sur le thème de "L’Apostolicité de l’Eglise", ce qui inclut la question du ministère.

La lettre mentionne aussi des approfondissements bibliques et le symposium de 2001 sur la signification des indulgences, à la lumière des préoccupations exprimées par les Luthériens et les Réformés à propos des célébrations du Jubilé de l’An 2000.

Le Rév. Noko et le cardinal Kasper soulignent que beaucoup de travail reste à faire, comme la déclaration elle-même (n. 43) le mentionne, et que "signer" n’était pas le but "final", mais une "pierre miliaire dans le pèlerinage commun vers l’unité visible".

Un des résultats de la Déclaration, notent-ils, est que "nous pouvons rendre un témoignage commun à l’essence de l’Evangile: c’est très important dans le monde d’aujourd’hui où la sécularisation grandit ainsi que la perte du sens de la vie".