Ce qu'en disent les lecteurs de Zenit sur Facebook

Le pape François, un « cyclone » de bonté

Rome, (Zenit.org) Antonio Gaspari | 1073 clics

Était-il toujours ainsi en Argentine, lorsqu’il était le cardinal Jorge Mario Bergoglio, archevêque de Buenos Aires ? 

C’est un fait : le pape François, à chacune de ses sorties, qu’il parle ou pas, a une manière de faire avec les personnes, de bouger au milieu d’elles, qui suscite une joie et un enthousiasme contagieux, révélant chaque jour des qualités humaines et spirituelles qui, une semaine après son élection, se propagent à une vitesse folle dans le monde entier. 

Son esprit joyeux et bon enfant suscite beaucoup d’émotion parmi les gens. Il n’est pas seulement le père que tous attendaient mais un pape sensible et proche des personnes, qui inspire confiance, sécurité, sérénité, le pouce toujours levé comme pour dire : « Tout va bien… tout va bien ! »

Mardi matin, 19 mars, avant le début de la messe inaugurale de son pontificat qu’il s’apprêtait à célébrer, tandis qu’il se trouvait à bord de la jeep au milieu de la foule, un homme handicapé s’est mis à hurler. Il a fait arrêter la voiture, l’a embrassé et celui-ci s’est mis à rire, et les personnes autour de lui riaient et pleuraient.

Une petite fille qu’on lui a amenée pleurait elle aussi, il l’a embrassée et elle s’est calmée.

Sans vouloir exagérer, le pape François fait des gestes qui ressemblent beaucoup à ceux que rapportent les évangiles, quand Jésus se déplaçait au milieu des foules.

L’évêque de Tarente (Italie), Mgr Filippo Santoro, qui a connu Jorge Mario Bergoglio lors d’une rencontre au Brésil en 2007, dit avoir été très impressionné par ses qualités d’« accueil et de transparence » et par son intelligence « d’une très grande profondeur ».

À Buenos Aires, le cardinal Bergoglio s’occupait beaucoup d’évangélisation et portait assistance aux plus pauvres dans les quartiers malfamés, et souvent, le Jeudi saint, il lavait les pieds des détenus dans les prisons, raconte un missionnaire argentin, le père Pedro Pablo Opeka à l’hebdomadaire italien Famiglia Cristiana, en rapportant ce que lui racontent ses sœurs qui vivent dans la capitale argentine.

En regardant sur les réseaux sociaux les plus fréquentés comme Twitter et Facebook, on se trouve face à un véritable « cyclone » de bonté qui trouve confirmation dans les réactions des personnes.

Une Sicilienne dit : « C’est un pape merveilleux ! » et une jeune étudiante ajoute : « On voit tout de suite qu’il est bon et doux ».

Un follower – abonné - à l’adresse de twitter @pontifex écrit : « Pape François, bienvenue ! Je pleure d’émotion quand je t’entends parler. Tu seras notre guide ! ». Et un autre : « Ils ont choisi un homme d’une spiritualité immense et très attentif aux pauvres. »

Un autre abonné fait remarquer que le pape François « le Jeudi saint ne reste pas dans sa cathédrale, mais va à l’hôpital des malades du sida ».

En français des lecteurs de Zenit ont écrit leur sentiment sur Facebook : « C’est un vrai homme; très profond et simple à la fois. Il m'inspire confiance et je vois en lui un très bon pasteur pour notre temps. Merci Seigneur de le garder dans ton amour pour qu'il guide ton Eglise”; “Il est humble, près de son peuple, il aime l'Eglise et être au service des autres... Il est très profond. Je l'apprécie vraiment et je prie pour Lui”; “Je le trouve simple, pauvre de coeur et très humble: que l'esprit de Dieu l'accompagne”; “Vous êtes un pape qui a l’air très aimable, un jésuite, un grand croyant”.

Ou encore: “Homme simple, bon, ami des plus pauvres , humble... Je l'aime de tout mon coeur, et je serai très à l’écoute de ses enseignements !”; “Il semble être un homme chaleureux et spontané qui a une vraie profondeur spirituelle”; “Ce qui m'a le plus frappé c'est son amour de tout homme, son humilité, son audace cordiale pour nous engager avec lui et pour lui dans la prière. Il est l'un de nous. Avec nous. Pour nous. Ensemble à la suite du Christ. Quelle joie !”. Ils aiment “sa simplicité”.

Une lectrice écrit: "Que Dieu te guide, l'Esprit t'éclaire et Marie tenant ta main te conduis vers les brebis égarés afin qu'ils reviennent au bercail. Pour tout souffrant donne leur l'espoir de vivre par ton évangélisation. Pape François Merci".

Voici quelques uns des messages arrivés sur la page Facebook de ZENIT en espagnol : « C’est un pape spectaculaire » et il nous rappelle que « le Seigneur est miséricordieux avec toutes ses créatures » ; « Il est doté d’une sainte humilité, de spontanéité et d’honnêteté et reflète l’amour de Dieu », « On ne peut pas juger en si peu de temps mais on voit que c’est un homme bon » ; « Il suscite espérance et charité » ; « C’est un retour aux origines de notre Église, compassion, humilité et amour » ; « C’est un père très proche et attentif à son prochain. Prophète de notre temps envoyé par l’Esprit Saint ».

Ou encore : « Jean-Paul II a été le pape de l’espérance, Benoît XVI celui de la foi et François est le pape de la charité » ; « C’est un saint chrétien pour l’humanité » ; « Espérance, douceur et sincérité, nous devons encore comprendre combien il est bon » ; « Sa vie d’homme, de prêtre, d’évêque et de cardinal le montre sous les traits d’un Pasteur cohérent qui défend les pauvres » ; « Un pape capable de provoquer des changements bénéfiques à l’intérieur et en dehors de l’Église », et enfin : « Il est le pape que nous espérions tous ».

Quant aux lecteurs de ZENIT en anglais, voici ce qu’ils ont écrit : « Un pape humble et simple » ; « Parfait pour notre époque » ; « Un réformateur qui fera beaucoup de bien à l’Église » ; « Sa vie c’est prier Dieu » ; « Son humilité est énorme, les autres leaders religieux devraient suivre son exemple » ; « Un grand pape qui succède à Benoît XVI, espérons qu’il continue sur les traces de son prédécesseur » ; « Il a rallumé ma foi. Il me donne le désir de devenir un chrétien meilleur » ; « Un homme qui n’oublie pas les démunis ».

Ou encore : « Par l’exemple, il nous rappelle ce que signifie être des hommes de Dieu » ; « Un humble serviteur de Dieu » ; « Sa simplicité est grande, son humilité désarme ceux qui critiquent l’Église catholique » ; « Espérons qu’il reste comme ça. Soutenons-le en priant » ; « Nous devons prier pour lui chaque jour ».

« Il m’a plu dès le premier instant et je pense que l’Esprit Saint nous a révélé une personne spéciale » ; « Le pape François est un cadeau pour le monde, une âme pieuse et humble, pleine de joie, courage et force pour porter la croix comme le Christ » ; « Fantastique! Je n’avais jamais entendu parler de lui avant : combien d’autres cardinaux sont comme ça ? L’Esprit Saint encore une fois nous a surpris » ; « Un pape dont le nom et les premiers gestes inspirent confiance à l’Église et à l’humanité » ; « L’Esprit Saint a choisi le meilleur » ; « Incroyable ! C’est vraiment un grand don ».

Traduction d’Océane Le Gall