« Celui qui parle à Dieu n'est pas seul », explique Benoît XVI

Catéchèse sur la prière dans les lettres de saint Paul

| 1539 clics

Anita Bourdin

ROME, mercredi 23 mai 2012 (ZENIT.org) – « La prière de l’Esprit du Christ en nous, et notre prière en lui, n’est pas seulement un acte individuel, mais un acte de l’Eglise entière », fait observer Benoît XVI qui met en évidence la prière comme source de communion dans l’Eglise : « Celui qui parle à Dieu n’est pas seul ».

Le pape a en effet poursuivi ce mercredi matin, 23 mai, place Saint-Pierre, sa catéchèse sur la prière dans les Lettres de saint Paul.

« Par la prière, a expliqué le pape, notre cœur s’ouvre, nous entrons en communion non seulement avec Dieu, mais vraiment avec tous les enfants de Dieu, parce que nous sommes un ».

« Lorsque nous nous adressons au Père dans notre chambre intérieure, dans le silence et le recueillement, nous ne sommes jamais seuls. Celui qui parle à Dieu n’est pas seul », déclare le pape.

Puis Benoît XVI emploie une image musicale : « Nous sommes dans la grande prière de l’Eglise, nous faisons partie d’une grande symphonie que la communauté chrétienne, dispersée sur toute la terre et dans tous les temps, élève vers Dieu ; certes les musiciens et les instruments sont différents – et c’est un élément de richesse – mais la mélodie de la louange est unique et harmonieuse. Alors, chaque fois que nous nous écrions et que nous disons : « Abba ! Père ! », c’est l’Eglise, toute la communion des hommes en prière qui soutient notre invocation, et notre invocation est celle de l’Eglise ».

Benoît XVI montre comment c’est la source de tous les dons dont l’Eglise a besoin pour son édification : « Cela se reflète aussi dans la richesse des charismes, des ministères, des devoirs, que nous assumons dans la communauté ».

Le pape conclut : « La prière, guidée par l’Esprit-Saint qui nous fait dire « Abba ! Père ! », avec le Christ et dans le Christ, nous insère dans l’unique et grande mosaïque de la famille de Dieu où chacun a une place et un rôle important, dans une unité profonde avec l’ensemble ».