Centenaire de la mort de Léon XIII, le pape du rosaire

| 1237 clics

CITE DU VATICAN, Mardi 22 juillet 2003 (ZENIT.org) - A l'occasion du centenaire de la mort de Léon XIII, le pape du rosaire, L'Osservatore Romano en italien du 23 juillet publie cet article soulignant les dons mystiques du pape de "Rerum Novarum". Nous publions le texte intégral de cette encyclique ci-dessous in "Documents". Jean-Paul II a rendu hommage à Léon XIII lors de l'angélus de dimanche dernier (cf. ci-dessous in "Documents").



Léon XIII est en effet décédé il y a cent ans, le 20 juillet 1903. Il avait été intronisé le 3 mars 1878. Il est surtout connu pour son encyclique sociale "Rerum Novarum".

Voici l'extrait publié par L'OR en italien:

"Nous avons, de nos jours, autant besoin du secours divin qu'à l'époque où le grand Dominique leva l'étendard du Rosaire de Marie à l'effet de guérir les maux de son époque.

"Ce grand Saint, éclairé par la lumière céleste, entrevit clairement que, pour guérir son siècle, aucun remède ne serait plus efficace que celui qui ramènerait les hommes à Jésus-Christ, qui est la voie la vérité et la vie, et les pousserait à s'adresser à cette Vierge, à qui il est donné de détruire toutes les hérésies, comme à leur patronne auprès de Dieu.

"La formule du Saint-Rosaire a été composée de telle manière par saint Dominique, que les mystères de Notre salut y sont rappelés dans leur ordre successif, et que cette manière de méditation est entremêlée et comme entrelacée par la prière de la Salutation angélique, et par une oraison jaculatoire à Dieu, le Père de Notre-Seigneur Jésus-Christ. Nous qui cherchons un remède à des maux semblables, Nous avons le droit de croire qu'en Nous servant de la même prière qui a servi à saint Dominique pour faire tant de bien à tout le monde catholique, Nous pourrons voir disparaître de même les calamités dont souffre Notre époque".

(Léon XIII, Supremi apostolatus, 1er septembre 1883)