Centrafrique: assassinat d'un prêtre catholique

A Pâques, le pape a invoqué le Christ pour la paix dans le pays

Rome, (Zenit.org) Anita Bourdin | 545 clics

"En Centrafrique, la fête de Pâques est endeuillée par l’assassinat d’un prêtre dans le nord de la Centrafrique, à Paoua, le père Wilibona, curé de paroisse", déplore Radio Vatican.

"Il a été abattu alors qu'il rentrait en moto de Bossangoa. Il aurait fait l'objet de mutilations avant d'être enterré sur place par des villageois. Les auteurs de ce crime serait des Bororos, des éleveurs tchadiens, bandits de grands chemins et alliés localement aux ex-membres de la Séléka", continue la même source.

"Ce meurtre survient au lendemain de la brève arrestation dans cette même localité de l'évêque de Bossangoa et de trois prêtres, ajoute Radio Vatican. Ils sont restés bloqués dans la ville de Batangafo. Ils ont été finalement libérés vendredi et Mgr Nongo Aziagbia a pu rentrer en avion samedi à Bossangoa, juste à temps pour célébrer la veillée pascale."

Dimanche, 20 avril, lors de son message Urbi et Orbi, le pape François a invoqué le Christ ressuscité pour la paix en Centrafrique en disant: "Nous t’implorons, qu’un terme soit mis aux affrontements en République Centrafricaine et que s’arrêtent les atroces attentats terroristes dans certaines zones du Nigeria ainsi que les violences au Sud Soudan."