Cérémonie de congé à l’aéroport de Valence : allocution de Benoît XVI

« L’alliance matrimoniale, … un grand bien pour toute l’humanité »

| 1036 clics

ROME, Lundi 10 juillet 2006 (ZENIT.org) – Benoît XVI espère que Dieu aidera « le monde d’aujourd’hui à comprendre que l’alliance matrimoniale, par laquelle le mari et la femme établissent un lien permanent, est un grand bien pour toute l’humanité ».



Voici la traduction en français de l’allocution de Benoît XVI lors de la Cérémonie de congé à l’aéroport de Valence, dimanche soir, distribuée par la salle de presse du Saint-Siège.

Majestés,
Monsieur le Chef du Gouvernement,
Mesdames et Messieurs les membres des Autorités,
Messieurs les Cardinaux et chers Frères dans l’Épiscopat,
Chers Frères et Sœurs,

1. Au terme de mon agréable séjour à Valence à l’occasion de la cinquième Rencontre mondiale des Familles, j’exprime ma vive gratitude à leurs Altesses Royales d’Espagne, aux Autorités de la Nation, de la Région autonome de Valence et de la Mairie, ainsi qu’à Monseigneur l’Archevêque et à vous tous, pour l’aimable hospitalité dont vous m’avez gratifié et pour les marques d’affection que vous m’avez témoignées tout au long de ma visite dans cette terre levantine florissante.

2. Je suis sûr que, avec l’aide du Très-Haut et la maternelle protection de la Vierge Marie, cette Rencontre continuera de résonner comme un hymne joyeux à l’amour, à la vie et à la foi partagée par les familles, aidant le monde d’aujourd’hui à comprendre que l’alliance matrimoniale, par laquelle le mari et la femme établissent un lien permanent, est un grand bien pour toute l’humanité.

3. Merci de votre présence ici. Vous êtes venus de tous les continents du monde, non sans avoir fait des sacrifices que vous avez offerts au Seigneur. Je vous porte dans mon cœur. Mes sentiments s’associent à ma prière pour que le Tout-Puissant vous bénisse maintenant et toujours.

© Libreria Editrice Vaticana