Chili : L’Eglise assure une présence, témoigne l’archevêque de Concepción

Mgr Ricardo Ezzati Andrello

| 1743 clics

ROME, Vendredi 5 Mars 2010 (ZENIT.org) - Mgr Ricardo Ezzati Andrello, archevêque de Concepción (Chili), a témoigné de la présence de l'Eglise auprès des sinistrés, une présence actuellement importante pour insuffler « espérance » et « courage » après le tremblement de terre du 27 février dernier.

Sur les ondes de Radio Vatican, l'archevêque évoque « situation matérielle très grave » et des « maisons détruites », alors que la terre a recommencé à trembler au Chili. Une nouvelle secousse a été ressentie à Santiago et Concepción, les villes parmi les plus touchées par le tremblement de terre.

«  En plus du séisme, nous avons souffert d'un tremblement de terre moral en raison des agressions et des pillages de supermarchés et de magasins », a-t-il expliqué. « Après l'arrivée des militaires, les choses se sont tranquillisées et nous sommes maintenant très occupés à mettre en œuvre les services de secours ».

Aujourd'hui, alors que le dernier bilan provisoire fait état de plus de 800 morts, l'archevêque a invité les prêtres à « être proche des gens parce que ce dont la population a le plus besoin en ce moment, c'est de la parole d'un ami, d'un geste fraternel, d'une bénédiction du Seigneur ».

« Tous les jours à 12h30, je célèbre la messe dans l'atrium de la cathédrale parce que celle-ci est impraticable », a-t-il ajouté à Radio Vatican. « Je remarque que la présence des gens à l'Eucharistie grandit de jour en jour » parce qu'ils ont besoin « non seulement de pain, d'eau, mais aussi de quelqu'un qui écoute ». « Une personne qui se sent écoutée et comprise est une personne qui reprend confiance en elle ».

Plus tard, il nous faudra « penser à la reconstruction », mais en ce moment, « nous voulons servir les personnes », a ajouté le haut prélat qui a lancé un « appel » à être parmi les gens pour leur insuffler « espérance » et « courage ». « C'est notre priorité », a-t-il conclu.

Marine Soreau