Chili : La « pilule du lendemain » au coeur de la crise

La distribution gratuite en cause

| 1943 clics

ROME, Jeudi 21 septembre 2006 (ZENIT.org) – La « pilule du lendemain » est au coeur de la crise qui secoue le Chili, explique la revue de presse de la Fondation Jérôme Lejeune (genethique.org).



Le 3 septembre dernier, Michelle Bachelet, présidente du Chili, annonçait la distribution gratuite de la pilule du lendemain (Norlevo) aux jeunes filles de 14 ans et plus, sans autorisation préalable des parents.

Cette déclaration a fait scandale. Pour l'évêque Damian Acune c'est « une incitation à la sexualité irresponsable et un attentat à la vie ». Deux partis politiques de droite ont porté l'affaire devant les tribunaux et ont obtenu la suspension temporaire de la mesure. A l'intérieur même de la coalition au pouvoir, des voix se sont levées contre cette mesure. Soledad Alvear, présidente de la Démocratie chrétienne, a déclaré : « je ne voudrais pas que mes enfants entament leur vie sexuelle à 14 ans. Et si ma fille devait prendre la pilule du lendemain, je voudrais en être avisée ».

Michelle Bachelet, pédiatre de profession, soutient que la pilule du lendemain n'est pas abortive mais "anticonceptionnelle" *. Elle explique que cette mesure est avant tout "démocratique" et qu'elle propose aux jeunes filles "une alternative qui ne soit ni l'avortement, ni la grossesse".

Le politologue Patricio Navia analyse le contexte politique actuel. Pour lui, la crise actuelle est symptomatique d'un malaise plus profond : "en définitive, ses six premiers mois [de présidence de M. Bachelet] sont assez décevants. La population a l'impression qu'elle ne remplit pas ses promesses." La distribution de la pilule du lendemain ne faisait pas partie de son programme électoral.

* NDLR : Selon la période du cycle féminin où la "pilule du lendemain" (Norlévo) est prise, soit elle empêche la fécondation et a un effet contraceptif, soit, comme le précise la notice de la pilule, elle a peut-être aussi une action "anti-nidatoire" et donc un effet abortif.

© genethique.org
Chaque article présenté dans Gènéthique est une synthèse des articles de bioéthique parus dans la presse et dont les sources sont indiquées. Les opinions exprimées ne sont pas toujours cautionnées par la rédaction.

Source : cyberpresse.ca (Violaine Ballivy) 20/09/06