Chili : Le cardinal Bertone rencontre la Famille salésienne

| 1261 clics


ROME, Jeudi 15 avril 2010 (ZENIT.org) - Arrivé au Chili le 6 avril dernier, pour une visite officielle à l'occasion du bicentenaire de l'indépendance de la nation, le secrétaire d'État de Benoît XVI, le cardinal Tarcisio Bertone, salésien, a rencontré mardi, à l'Université catholique « Silva Henríquez » de Santiago, les différents groupes nés du charisme de Don Bosco, fondateur de la Société de Saint-François-de-Sales, plus connue sous le nom de congrégation des salésiens.  

600 personnes étaient présentes à la rencontre dont de nombreux représentants de la Famille salésienne et amis de Don Bosco. Le cardinal Bertone a été accueilli par deux discours prononcés par le père Mauricio Montoya, directeur de la Pastorale universitaire, et le père Leonardo Santibáñez, provincial des salésiens du Chili.  

Selon un compte-rendu de l'agence infos salésiennes, ANS, le secrétaire d'État a pris la parole, rappelant à l'assemblée que « le Chili était une terre rêvée par Don Bosco. La Fondation de la première maison salésienne à Concepción et l'engagement des premiers coopérateurs, contribuèrent à la diffusion du charisme salésien ». 

Il a rappelé la mémoire de quelques salésiens qui ont marqué l'histoire du Chili : le père Alberto Maria de Agostini, connu pour son engagement de chercheur en Patagonie, dont le cardinal Bertone lui-même fut élève ; le card. Raúl Silva Henríquez, qualifié de « grand salésien chilien », et le père Egidio Viganò, VIIème successeur de Don Bosco, qui dépensa de nombreuses années de sa vie au Chili. 

Dans son discours, précise l'ANS, le cardinal Bertone a invité la Famille salésienne à « tomber amoureuse du Christ » et à « tourner son regard vers Don Bosco », rappelant l'appel lancé par les évêques au mois de novembre dernier : « Faire du Chili une table pour tous ». 

Le secrétaire d'Etat a également dit apprécier l'engagement des salésiens en faveur de la famille exprimé en particulier à l'occasion du congrès : « La famille, sel de la terre et lumière du monde », organisé en octobre 2009. 

Au terme de son discours, différentes personnes ont posé des questions au secrétaire d'État du Vatican. En particulier, les jeunes lui ont demandé comment affronter le manque de foi et d'espérance aujourd'hui, ainsi que ses impressions face aux destruction du séisme. Une autre question portait sur sa décision de devenir salésien.

Au cours de la rencontre les responsables de l'UCSH et de la Fédération des étudiants se sont engagés à réaliser mille préfabriqués pour les personnes les plus frappées par le séisme. Des dons ont été remis au secrétaire d'Etat « en signe d'estime et d'appréciation », conclut l'ANS. 

La veille, le cardinal Bertone, était à Punta Arenas, où il a visité les Instituts des salésiens et des Filles de Marie Auxiliatrice et a rencontré les élèves des écoles catholiques de la ville. 

Il a visité  le Sanctuaire de Marie Auxiliatrice, accompagné par l'évêque du diocèse, Mgr Bernardo Bastres Florence, par le nonce apostolique, Mgr Giuseppe Pinto, et par le curé, le père Mauricio Jacques. 

Il a exhorté les salésiens de Punta Arenas à « poursuivre leurs efforts par le même dévouement et la même foi que les premiers salésiens » et les jeunes à « écouter le message de Don Bosco afin d'être de bons chrétiens et d'honnêtes citoyens ».