Chili : Priorité aux abris et aux hôpitaux mobiles

Solidarité internationale et mobilisation de l’Eglise

| 1596 clics

ROME, Jeudi 11 mars 2010 (ZENIT.org) - Pour les organismes internationaux venant en aide aux sinistrés du Chili, le plus urgent, ce sont les abris et les hôpitaux mobiles, rapporte l'agence vaticane Fides.

Le Chili reçoit aussi un soutien international grâce à l'appui des grands organismes. Alister Dutton, directeur humanitaire de Caritas Internationalis, avec une équipe de coordination nationale, a visité la région de Maule et de Biobío, afin d'établir les lignes d'action et les chaînes pour les aides internationales. Dans cette visite, Duttom a rencontré les évêques des zones touchées, et il a écouté le témoignage de ceux qui sont concernés par cette situation dramatique, en notant combien est efficace l'aide des organismes qui se sont impliqués dans cette urgence.

En seulement 24 heures, il a visité les villes de Concepcion, d'Iloca, de Penco, de Tomé et de Constitucion, et d'autres villes encore. Après la visite, on prévoit l'élaboration d'un rapport sur la situation pour Caritas Internationalis. Il y a deux jours, le secrétaire général de l'Onu, Ban Ki Moon, a insisté, après son voyage au Chili pour observer les effets du tremblement de terre, sur le besoin urgent d'un abri pour les personnes touchées par cette tragédie.

« Un lieu pour s'abriter est très important et urgent, aussi bien en Haïti qu'au Chili », a déclaré Ban Ki Moon à New York, en observant que le gouvernement chilien a demandé avec urgence du matériel pour logement et hôpitaux mobiles, des générateurs et du matériel de communication. Durant sa visite dans la capitale chilienne de Santiago, le secrétaire général de l'Onu a participé avec le président élu du Chili à une rencontre avec des centaines de jeunes volontaires qui travaillent dans le groupe catholique « Un toit pour le Chili ».

Cette fondation de l'Église catholique construit des logements pour ceux qui vivent dans les quartiers populaires pauvres et offre à ces personnes instruction, services sociaux et petits crédits, ainsi que des conseils pour l'achat de maison permanente. « Ce travail des volontaires m'a beaucoup ému » a confié Ban Ki Moon, et il a promis de continuer à s'engager pour que le Chili puisse recevoir l'assistance dont il a besoin.