Chine : L’Année de l’évangélisation des laïcs, une priorité des paroisses

La cathédrale de Pékin accueille un Centre d’évangélisation pour tous

| 1350 clics

ROME, Vendredi 17 juin 2011 (ZENIT.org) –Du 9 avril 2011 au 8 avril 2012, le diocèse de Pékin célèbre une année spéciale consacrée à la promotion de la formation et de l’engagement des laïcs dans l’évangélisation.

Cette initiative répond à l’appel du pape pour que l’évangélisation soit un devoir et une mission de tous les baptisés, avait expliqué l’évêque du diocèse, Mgr Joseph Lin Shan, à l’ouverture de l’Année de l’évangélisation des laïcs, le 9 avril dernier à la paroisse de Natang.

Ainsi, explique un communiqué de presse du diocèse de Pékin, toutes les paroisses ont commencé à mettre en place des initiatives visant à promouvoir une plus grande participation des laïcs à la mission de l’Eglise, ouvrant entre autres des cycles de formation pour les catéchistes et des rencontres pour les jeunes chrétiens.

Une des initiatives concrètes est la création d’un nouveau centre d’évangélisation à la cathédrale de Pékin, dédiée au Saint-Sauveur (que l’on appelle Bei Tang), comprenant un groupe de catéchèsespré baptismales, un groupe de formation post baptismale, une chorale de jeunes, l’Association catholique des jeunes et, toujours pour eux, un groupe de partage autour des Saintes écritures.

Tousse retrouvent le dimanche après-midi ou le samedi soir, en fonction des horaires de travail de chacun. Par ailleurs, chaque membre du Centre dispose de son site Internet ou de son blog afin d’élargir la communication et d’unir surtout les jeunes en utilisant leur langage, précise une dépêche de l’agence Fides.

Le groupe de partage des jeunes sur l’Ecriture Sainte, fondé en avril 2002, connaît un grand succès en ce qui concerne l’évangélisation de la jeunesse. Aujourd’hui, il s’agit de l’un des groupes les plus engagés des jeunes paroissiens de la Cathédrale.

Son objectif est de faire en sorte que davantage de personnes connaissent la Parole de Dieu, que les jeunes catholiques deviennent plus mûrs au plan spirituel, et que l’Evangile soit donc plus proche de la vie des gens. Que tous, par cette évangélisation au cœur de leur vie, puissent être de « fidèles serviteurs de Dieu ».