Chine: L´urgence de la formation au sacerdoce et à la vie consacrée

Par Mgr Joseph Xu Zhixuan, évêque de Wanxian

| 416 clics

CITE DU VATICAN, Jeudi 11 octobre 2001 (ZENIT.org) - Un évêque de Chine continentale, Mgr Joseph Xu Zhixuan, confie à Fides les priorités de son diocèse: la formation au sacerdoce et à la vie consacrée.



La Chine populaire compte 115 évêques, ´officiels´ et ´non officiels´ confondus, mais aucun d´entre eux ne participe au synode. Le seul représentant du monde chinois est Mgr Joseph Cheng, évêque de Taïnan (Taïwan). D´après les organisateurs du synode, aucune invitation officielle n´a été adressée à des évêques de Chine, contrairement au synode pour l´Asie en 1998. Néanmoins, des copies des "Lineamenta" et de "l´Instrumentum Laboris" ont été diffusées en langue chinoise.

Fides a recueilli le point de vue de Mgr Joseph Xu Zhixuan, évêque de Wanxian (Sichuan, en Chine centrale) sur le ministère épiscopal, thème du synode. Mgr Matthias Duan Yinming, son prédécesseur, et lui même avaient été invités à participer au synode pour l´Asie. Jean-Paul II avait attiré l´attention du monde sur cette invitation dans son homélie d´ouverture du synode. Les sièges des deux évêques avaient été laissés vides, symboliquement, au milieu de l´assemblée synodale. Car Pékin ne les avait pas autorisés à se rendre à Rome. Ils avaient cependant pu envoyer une télécopie au secrétariat du synode. Ils y exprimaient leur communion profonde avec le pape et avec toute l´assemblée. Mgr Duan est décédé le 10 janvier 2001.

"Nous savons qu´il y a le synode à Rome, et cela me remplit de joie. Il me semble que je suis revenu trois ans en arrière, quand le Saint-Père nous a invités à participer au synode pour l´Asie, déclare Mgr Xu Zhixuan à Fides. L´émotion que j´ai éprouvée à ce moment me suivra toute ma vie et soutient ma mission. Après la mort de Mgr Matthias Duan Yinming, j´ai commencé à m´occuper de la mission dans le diocèse, dans la ligne tracée par Mgr Duan, qui a été pour nous un modèle et un exemple".

"Je m´efforce d´exercer mon ministère épiscopal en suivant le principe de l´Eglise : gouverner la communauté locale en communion avec le Successeur de Pierre, continue Mgr Xu Zhixuan à propos du ministère de l´évêque en Chine populaire. Chez nous, en Chine, il faut aussi se rendre compte de la situation très particulière: de nombreuses fois, la réalité ne nous permet pas de faire comme nous voudrions. Nous cherchons alors à faire au moins ce qui est possible pour garantir les éléments fondamentaux de la vie du diocèse : la liturgie, la catéchèse, le ministère pastoral".

"Le ´gouvernement´ d´un diocèse est rempli de nombreux faits concrets et quotidiens : soutenir les structures diocésaines, former les prêtres et les religieuses, trouver des aides économiques, continue l´évêque chinois. Notre situation est une situation ´spéciale´, et nous répondons comme nous pouvons à toutes ces exigences. Nous avons invité des prêtres et des religieuses de l´étranger pour enseigner au séminaire et dans les noviciats. Nous organisons périodiquement des retraites - je reviens d´ailleurs de la retraite diocésaine. En utilisant les financements limités, nous construisons nos paroisses. Les problèmes les plus urgents sont précisément ceux-ci : la formation des jeunes prêtres et des jeunes religieuses, résoudre les problèmes créés par le barrage des Trois Gorges, qui a entraîné l´émigration de plus d´un million de personnes, et la suppression de plusieurs églises qui seront submergées".

"Mais notre ministère le plus important est de "servir la vérité", affirme Mgr Xu Zhixuan. Nous devons témoigner de l´Evangile avec fermeté, en mettant en valeur notre tradition ecclésiale. Servir la vérité veut dire aussi soutenir la justice. Par exemple : je pense que nous devons soutenir la lutte contre le terrorisme, parce que c´est une question de justice. Dans le même temps, nous ne devons pas déchaîner des représailles qui pourraient faire des victimes innocentes".

"Enfin, nous avons su qu´il y avait un nouveau préfet de la congrégation pour l´Evangélisation des Peuples, et nous avons appris les nouvelles nominations. Je tiens à leur présenter tous mes voeux ainsi qu´au dicastère missionnaire. Nous attendons vivement le moment où notre préfet viendra nous rendre visite".

Le diocèse de Wanxian compte13 paroisses, précise Fides. Plusieurs d´entre elles, la cathédrale et 5 autres églises, seront submergées par la création d´un bassin pour le barrage des trois Gorges, sur le fleuve Yang Tsé Kiang. L´indemnisation donnée par le gouvernement s´élève à 200.000 dollars US, pour une dépense de 3.400.000 dollars US ; cette somme n´est donc pas suffisante pour permettre au diocèse de reconstruire les églises. Le diocèse est desservi 8 prêtres et 14 religieuses.