Chine : Nouvelle arrestation d’un évêque, nouvelles protestations

| 603 clics

CITE DU VATICAN, Mercredi 7 avril 2004 (ZENIT.org) – Un évêque, Mgr Jia ZhiGuo, a été nouvellement arrêté et emprisonné en Chine et pour la seconde fois en un mois, le Vatican réagit immédiatement et publiquement.



Le directeur de la salle de presse du Vatican, M. Joaquin Navarro Valls, a déclaré ce matin: "On vient d’apprendre par une agence de presse qu’un évêque catholique, ayant déjà été emprisonné pendant 20 ans, a de nouveau été arrêté par la police de la République populaire de Chine".

"Une fois encore, continue cette déclaration, un membre de la hiérarchie catholique se voit privé de liberté personnelle sans qu’aucune explication judiciaire ne soit fournie".

Il conclut: "C’est inadmissible dans un Etat de droit qui déclare garantir "la liberté de religion" et "respecter et garantir les droits de l’homme"."

Mgr Jia ZhiGuo est un évêque de l’Eglise catholique clandestine, à Zheng Ding, dans le Hebei. Il a été arrêté le 5 avril. Arrivés en voiture, quatre policiers se sont présentés au domicile de l’évêque, vers 1 h 30 et l’ont emporté, annonce la Fondation cardinal Kung.

Les policiers disaient qu’ils exécutaient les ordres de leurs supérieurs; aucun détail sur son lieu de détention n’a été retenu.

Mgr Jia, 69 ans, a été ordonné évêque en 1980. Il avait déjà été arrêté le 20 avril 2002, et auparavant, il avait dû subir 20 ans d’emprisonnement. Il s’occupe dans sa maison de quelque 100 orphelins handicapés.

Le site d’Eglises d’Asie (eglasie.mepasie.org), l’agence des Missions étrangères de Paris permet de relire les articles consacrés aux emprisonnements déjà vécus par Mgr Jia ZhiGuo.

Pour sa part, Mgr Jingyi Wei, évêque clandestin de Qiqihar, dans la province du Heilongjiang, avait été arrêté le 5 mars, ce qui avait suscité une réaction publique immédiate du Vatican. Il a été relâché le 14 mars.