Chine : Ordination de Mgr Luo Xuegang, réactions du P. Lombardi

Un double message, contradictoire

| 1270 clics

ROME, jeudi 1er décembre 2011 (ZENIT.org) – Le Vatican réagit positivement à l’ordination, en République de Chine populaire, d’un évêque coadjuteur en communion avec le pape, mais déplore la présence, à cette célébration du 30 novembre, d’un évêque « illégitime » : les deux messages, contradictoires, sont source de confusion.

« L’ordination, ce mercredi 30 novembre, en Chine, d’un évêque en communion avec le Pape est, sans nul doute, un événement positif, après trois récentes ordinations épiscopales sans mandat pontifical. Cela sera apprécié non seulement par les évêques et les fidèles chinois, mais aussi par l’Eglise universelle », a déclaré le directeur de la salle de presse du Saint-Siège, le P. Federico Lombardi.

Pourtant, le P. Lombardi déplore l’autre message transmis par cette célébration : « Mais la présence à la célébration d’un évêque illégitime est un acte de désobéissance aux normes canoniques et sème le trouble parmi les fidèles ».

En effet, Mgr Peter Luo Xuegang, a été consacré comme évêque coadjuteur du diocèse de Yibin, dans le Sichuan. Le P. Lombardi dit avoir appris la nouvelle par la presse. Tous les évêques consacrants étaient en communion avec le pape, sauf un, Lei Shiyin de Leshan.

Le P. Lombardi rappelle que celui-ci a été excommunié, et que par conséquent sa participation au rite de consécration et à la célébration de l’Eucharistie « suscite la réprobation" et sème "le trouble parmi les fidèles ».

Il aurait en effet fallu, pour respecter les normes canoniques, et que le message soit un et clair, que les fidèles soient informés de l’approbation du candidat par le Saint-Siège et qu’aucun évêque illégitime ne participe à l’ordination.

La position canonique de l’évêque illégitime de Leshan « s’aggrave » du fait de la « récidive » dans la désobéissance aux normes de l’Eglise catholique, précise le P. Lombardi.

Il explique également que, « dans une situation ordinaire, la présence d’un évêque illégitime aurait eu des conséquences canoniques pour les autres évêques participants .» Cependant, « dans ce cas-ci, dit-il, on peut supposer que ces derniers n’aient pas eu le choix au risque de devoir affronter de graves inconvénients. »

Il conclut que « le Saint-Siège attend des informations plus détaillées pour pouvoir mieux juger la situation. »

« Eglises d’Asie » (EDA), l’agence des Missions étrangères de Paris, a annoncé, le 30 novembre, que le P. Peter Luo Xuegang, 47 ans, avait été ordonné évêque coadjuteur du diocèse de Yibin le matin même.

EDA décrit les circonstances de cette ordination : « Accompagnée d’un important déploiement policier, l’ordination épiscopale lui a été conférée par Mgr John Chen Shizhong, 95 ans, évêque en titre de Yibin. Cinq autres évêques étaient présents autour de l’autel de l’église Sainte-Marie, dont Mgr Paul Lei Shiyin, évêque illégitime de Leshan, sous le coup d’une mesure d’excommunication depuis son ordination le 29 juin dernier. »

« Déjà la veille, lors de la répétition générale de la cérémonie, le nombre d’agents du gouvernement et de membres des forces de l’ordre était plus important que celui des catholiques locaux. Ce 30 novembre, le quartier entourant l’église catholique avait été bouclé et les invités à la messe d’ordination avaient reçu instruction de se présenter sur les lieux trois heures avant l’ouverture de la célébration. Des contrôles d’identité avaient été mis en place et aucun téléphone, appareil photo ou bouteille contenant un liquide n’était autorisé dans l’enceinte délimitée par des portiques de sécurité », précise l’agence d’information.

Pour ce qui est de la célébration, EDA ajoute : « Présidée par Mgr Chen Shizhong, la messe a débuté à 9 heures pour finir deux heures et demie plus tard. A la célébration suivie par une foule de 800 fidèles, assistaient 61 prêtres, 35 religieuses, de nombreux représentants des autorités ainsi que plusieurs délégués religieux non catholiques. Mgr Lei Shiyin, évêque excommunié après avoir accepté, en juin dernier, l’épiscopat pour le diocèse de Leshan sans mandat pontifical, se tenait, revêtu de ses ornements épiscopaux, aux côtés de quatre autres évêques « officiels » reconnus par le Saint-Siège, à savoir Mgr Paul He Zeqing, évêque de Wanzhou, Mgr Joseph Li Jing, évêque de Ningxia, Mgr John Baptist Yang Xiaoting, évêque de Yulin, et Mgr Paul Xiao Zejiang, évêque coadjuteur de Guiyang (1). Selon un prêtre de Leshan interrogé par l’AFP, Mgr Lei Shiyin a concélébré l’eucharistie, sans toutefois participer directement au rituel d’ordination du nouvel évêque. »

EDA rappelle que, le 18 mai 2011, l’approche de la fête de Notre Dame de Sheshan - sanctuaire marial proche de Shanghai -, fêtée le 24 mai, Journée de prière pour l’Eglise de Chine, le pape Benoît XVI avait invité les évêques, les prêtres et les catholiques de Chine à « dépasser la tentation d’un chemin indépendant de Pierre », ajoutant : « A Marie, je demande d’éclairer ceux qui sont dans le doute, de ramener les égarés, de consoler les affligés, de fortifier ceux qui sont empêtrés dans les flatteries de l’opportunisme. »


ASB avec Eglises d’Asie


(1) Sur ces quatre évêques, trois ont pris part à l’ordination épiscopale illégitime de Leshan, le 29 juin 2011 (à savoir Mgr He Zeqing, Mgr Li Jing et Mgr Xiao Zejiang) et un à l’ordination épiscopale illégitime de Shantou, le 14 juillet 2011 (Mgr He Zeqing). Mgr Yang Xiaoting, quant à lui, est l’un des vice-présidents de la Conférence des évêques « officiels ».
(2) Voir dépêche EDA du 29 novembre 2011 : http://eglasie.mepasie.org/asie-du-nord-est/chine/a-la-veille-de-l2019ordination-episcopale-de-l2019eveque-coadjuteur-de-yibin-mgr-paul-lei-shiyin-sous-le-coup-d2019une-peine-d2019excommunication-annonce-sa-participation-a-la-ceremonie