Chrétiens et musulmans ensemble pour construire la société

Rencontre à Munich du Comité pour les relations avec les musulmans en Europe

| 1345 clics


ROME, Lundi 26 janvier 2009 (ZENIT.org) - Quelle forme doit prendre aujourd'hui la rencontre avec les musulmans en Europe ? Cette question a servi de toile de fond aux travaux du Comité pour les relations avec les musulmans en Europe (CRME) qui s'est réunie à Munich, en Bavière, du 19 au 21 janvier, sous le thème : « Réaction à une nouvelle réalité : musulmans d'Europe et la formation de religieux et collaborateurs pastoraux ».

La session de Munich, qui a conclu ainsi ses six années de mandat, consistait à préparer des conseils d'orientations pour les Eglises et à élaborer, avec des musulmans, des positions communes concernant les questions qui surgissent dans le milieu politique et social dans lequel nous vivons.

Le Comité, soutenu par la Conférence des Eglises européennes (KEK) et le Conseil des Conférences épiscopales européennes (CCEE), s'était déjà attelé à ce sujet pendant son premier mandat et avait proposé en 1991 des recommandations sur ce thème.

Or « le paysage religieux s'est beaucoup modifié au cours de ces dernières années », explique le Comité dans son communiqué en soulignant que « les musulmans se sont organisés, disposent de centres religieux, et dans tous les pays européens on cherche des voies pour assurer la formation des imams et des enseignants religieux ».

Face à ce nouveau contexte où, poursuit-il, « la société européenne est devenue multi-religieuse », le Comité insiste sur le fait que « chrétiens et musulmans sont appelés à témoigner de leur foi en un Dieu unique et, sur la base de cette foi, à apporter leur contribution à l'édification responsable de nos sociétés ».

Un délégué du Saint-Siège et un représentant du Conseil oecuménique des Eglises ont pris part aux travaux du Comité qui compte actuellement 15 membres provenant de 12 pays européens et issus d'Eglises différentes.

La Conférence des Églises d'Europe (KEK) est une communion de 125 Églises orthodoxes, protestantes, anglicanes et vieux-catholiques de tous les pays d'Europe et de 40 organisations associées. Fondée en 1959, la KEK a des bureaux à Genève, Bruxelles et Strasbourg.

Le Conseil des Conférences épiscopales d'Europe (CCEE) réunit les présidents des 33 conférences épiscopales existant actuellement en Europe, représentées de plein droit par leur président ainsi que les archevêques de Luxembourg et de la Principauté de Monaco et l'évêque de Chisinau (Moldavie). Il est présidé par le cardinal Péter Erdö, archevêque d'Esztergom-Budapest et primat de Hongrie. Le siège du secrétariat se trouve à Saint-Gall (Suisse).