Christ est vivant ! Source d'espérance pour l'Afrique, par le P. Fornos, s.j.

Intention de prière missionnaire pour avril 2012

| 1278 clics

ROME, dimanche 1er avril  2012 (ZENIT.org) –  Benoît XVI invite les catholiques à prier avec lui pendant tout l mois d’avril pour que « le Christ ressuscité soit signe d’une réelle espérance pour les hommes et les femmes du continent africain »: c’est son « intention de prière missionnaire ».

L’Apostolat de la Prière est le service officiel des intentions de prière du pape. Le Père Frédéric Fornos, sj, qui en est le directeur national pour la France, et le coordinateur européen, commente cette intention pour les lecteurs de ZENIT.


Christ est vivant ! Source d’espérance pour l’Afrique

« Christ est ressuscité ! », c’est le cri des femmes au petit matin de Pâques. Un événement impossible à imaginer. Jésus-Christ, condamné, crucifié, mort, est vivant à jamais. C’est l’espérance de tous les chrétiens. Plus que jamais, dit le Pape, le Seigneur de la vie et de l’espérance s’adresse à l’Eglise et aux populations africaines : « Confiance, lève-toi… » !

----

L’Eglise nous invite ce mois-ci à tourner notre cœur et notre regard vers l’Afrique, ce continent immense, berceau de l’humanité, que souvent nous connaissons si mal. Quelles sont les images que nous en avons ? Quels sont les défis à relever que nous percevons ? Nous n’ignorons pas les enjeux et les drames sociopolitiques, ethniques, économiques ou écologiques, et le découragement auquel ils peuvent conduire. Mais nous oublions, souvent, tous les dynamismes déjà à l’œuvre dans ce continent.

L’Afrique du troisième millénaire est bien loin des images transmises par les médias sur nos écrans de télévision ou d’ordinateur.

Allons sur les sites de l’Eglise qui est en Afrique, dans les journaux en ligne ! Nous y percevrons une étonnante vitalité. On y voit une Afrique qui avance, joyeuse et vivante.

D’ailleurs dans l’exhortation apostolique post-synodale « Africae Munus » le Pape rend hommage aux Africains et à tous les chrétiens car ils affrontent les défis de leur continent avec courage et dignité. Il nous invite ainsi « à poser sur l’Afrique un regard de foi et d’espérance ».

Aujourd’hui comme hier le Christ Ressuscité continue à agir au cœur du monde. «  A travers les siècles et les bouleversements de l’histoire, il a toujours le même objectif : le Royaume de la liberté et de la paix pour tous » (CS)*. Oui, la victoire du Christ sur la mort et sur le mal est signe d’une réelle espérance pour les hommes et les femmes d’Afrique aujourd’hui. La croissance de l'Eglise qui est en Afrique est l’une des plus spectaculaires dans l'histoire de l'évangélisation chrétienne. Ne serait-ce pas, pour une part, dû au fait que les chrétiens de ce continent font l’expérience vécue, réelle, que la Résurrection du Christ vient vaincre la mort en toutes ses formes ? !

Père Frédéric Fornos, jésuite

 « Toi, Eglise pèlerine dans l’Afrique du troisième millénaire, tu n’es pas seule. Toute l’Eglise catholique t’es proche par la prière et la solidarité active, et du Ciel t’accompagnent les saints et saintes africaines » (CS)

* (CS) - Clôture deuxième Assemblée spéciale pour l’Afrique du Synode des Évêques

Pour aller plus loin le site francophone, PRIER AU CŒUR DU MONDE, www.apostolat-priere.org – (magazine internet gratuit) – donne chair aux intentions de prière.

L’Afrique, un continent que nous méconnaissons. Laissons-nous toucher par la joie d’un ami de retour à son pays, le Congo Kinshasa, après plusieurs années d’absence. Découvrons l’Afrique avec un autre regard :

 « Oh ! Il est beau, ce pays. Et ils sont beaux ses habitants. Je l’aime. Je les aime. Comment vous décrire cette joie qui suavement imbibe mon être à chaque inspiration de l’air natal ? Je suis heureux d’être ici, de vibrer au rythme de mon pays… au rythme de ce peuple qui a le rythme dans le sang…

Je suis heureux de sentir les arbres, les fleurs, les fruits, l’herbe d’ici.

Heureux de savourer ce parfum qui vite devient arôme dans votre bouche… Un mélange de bananes, mangoustans, ananas, noix de coco, citrons, goyaves, maracuja et oranges…

Heureux de goûter à la fraîcheur des vrais matins, avec le chant mélodieux des oiseaux, la danse envoutante de vrais insectes qui sifflent et qui volent sous les chauds rayons d’un vrai soleil…

Je m’arrête et m’émerveille devant les cris joyeux des enfants qui jouent dans la rue ou écoutent le sage à l’ombre d’un manguier… Les éclats de rire des jeunes filles resplendissantes de vie qui attrapent dans leurs tresses le cœur de ces jeunes gens assis plus loin… »