Cinq évêques anglicans demandent la communion avec Rome

Déclaration du P. Lombardi

| 2517 clics

ROME, Lundi 8 novembre 2010 (ZENIT.org) - « Cinq évêques de la Communion anglicane vont intégrer l'Église catholique », titre aujourd'hui Radio Vatican en français. Ils l'ont annoncé par voie de presse. Le P. Federico Lombardi a répondu que « la constitution d'un premier ordinariat » est à l'étude.

« A propos de la déclaration des cinq évêques qui jusqu'à présent appartenaient à la Communion anglicane et qui, ayant décidé de s'unir à l'Église catholique, ont l'obligation de se démettre de toutes leurs charges pastorales actuelle dans l'Église d'Angleterre, nous pouvons confirmer que la constitution d'un premier ordinariat, selon les normes établies par la constitution apostolique 'Anglicanorum coetibus' est à l'étude et que d'éventuelles décisions à ce propos seront communiquées en temps opportun », a déclaré le directeur de la salle de presse du Saint-Siège.

Mgr Andrew Burnham (évêque d'Ebbsfleet), Mgr Keith Newton (évêque de Richborough), Mgr John Broadhurst (évêque de Fulham), Mgr Edwin Barnes (évêque assistant, à Winchester) et Mgr David Silk (évêque assistant, à Exeter) ont affirmé, dans un communiqué commun publié par le quotidien britannique « The Telegraph », leur volonté d'entrer en pleine communion avec l'Église catholique.

Ils rappellent que la constitution apostolique de Benoît XVI « Anglicanorum coetibus » du 4 novembre 2009 était une « réponse » aux anglicans « qui cherchent l'unité avec le Saint-Siège ».

Pour sa part, l'archevêque de Canterbury, Rowan Williams, les a remercié pour leur service dans la Communion anglicane et il leur a souhaité de « bonnes choses » dans « la nouvelle étape de leur service de l'Église ».

La démission de ces évêques prendra effet le 31 décembre prochain, précise Radio Vatican.

Le frère Franck Lemaître, dominicain, directeur du service pour l'Unité des chrétiens de la Conférence des évêques de France, co-président du comité mixte anglican-catholique en France, avait expliqué à Zenit en janvier dernier, à propos de la constitution apostolique que « des anglicans qui s'opposent à certaines options actuelles de leurs diocèses ont demandé à être accueillis dans l'Église catholique. La Constitution apostolique publiée en novembre dernier leur offre un cadre spécifique qui leur permet de garder 'les traditions liturgiques, spirituelles et pastorales de la Communion anglicane'. C'est bien parce que catholiques et anglicans sont en dialogue depuis Vatican II que ce patrimoine spécifique anglican peut aujourd'hui être reconnu par Rome comme 'un don précieux' et 'un trésor à partager' ».

Il avait précisé que le dialogue ne devait pas moins se poursuivre et même continuait de progresser avec la Communion anglicane : « Cela dit, il est déjà clair que seule une petite minorité d'anglicans demanderont à entrer dans l'Église catholique. Avec tous les autres anglicans, les relations fraternelles et officielles vont se poursuivre et, à l'occasion de la visite de l'archevêque Rowan Williams à Benoît XVI en novembre, la troisième phase du dialogue théologique entre nos deux familles ecclésiales a été lancée ».

Anita S. Bourdin