Partager

Cinq pages web blasphématoires fermées après une dénonce de l'Osservatore Romano

L'enquête a été menée par la Guardia di Finanza italienne C'est l'Osservatore Romano lui-même qui annonce, dans son édition du 10 juillet, la nouvelle de la fermeture de cinq pages web blasphématoires. Le journal de la cité du Vatican avait dénoncé …