« CiVI », un réseau pour une alliance entre charité et vérité

Le groupe Caritas in Veritate International répond à l’appel du pape

| 1437 clics

ROME, Mercredi 22 décembre 2010 (ZENIT.org) - Un réseau de mouvements et organisations, né dans le sillage de la dernière encyclique du pape, Caritas in Veritate, tente de répondre à l'appel de Benoît XVI à redécouvrir le sens chrétien du service social.



Le nom du réseau est « groupe CiVI, Caritas International » et son but est de « recruter et envoyer de jeunes volontaires dans des zones de crises humanitaires, avec du matériel de secours, et le message de la vérité, pour y faire œuvre de charité et apporter un soutien spirituel », ont expliqué les organisateurs à Zenit, lors d'une rencontre à Rome.

L'organisme s'appuie sur un groupe de mouvements internationaux dans l'Église appelé « Youth Arise International », dont les premières activités remontent aux années 90.

En 2000, le réseau de responsables s'est uni formant une nouvelle organisation, « Partnership for China », dans un effort international pour mettre en place une communauté de foi fondée sur les paroisses en Chine.

« S'inspirant de l'Encyclique de Benoît XVI Deus caritas est et de la grande nécessité de combiner le message de l'Evangile avec des œuvres de charité, de nombreux responsables d'organisations existantes et corrélées entre elles ont décidé d'unir leurs efforts, en fondant « Caritas in Veritate International », a déclaré à ZENIT Henry Cappello, le président et chef exécutif de CiVI. Pendant ces 18 dernières années, Henry Cappello a été président et directeur exécutif de « Youth Arise International ».

Projets

Un des projets du réseau CiVI, a expliqué son président, est d'aider Haïti, dévastée par le tremblement de terre du 12 janvier dernier.

« Pour faire face aux besoins essentiels d'Haïti, ou plutôt aider les 1,3 millions d'enfants et adultes déplacés vivant sous des tentes, dans des conditions sanitaires inadéquates, sans eau propre, nourriture ou sécurité, le CiVI a lancé le projet « Tents to Homes », a-t-il expliqué.

Grace à ce projet 500 familles auront finalement un toit, il y aura une église, une école, un centre pour les victimes d'abus et un centre pour les missionnaires.

Mais le réseau CiVI a en projet un autre engagement pour la Nouvelle Evangélisation, en coopération avec le père jésuite Robert Spitzer et le « Magis Center of Reason and Faith » d'Orange County (Californie, Etats-Unis).

Ils travailleront à la version internationale de l'approche du père Spitzer à l'évangélisation intellectuelle dans des secteurs comme la physique, la philosophie, la mathématique, la métaphysique et l'exégèse historique, s'appuyant sur les éléments attestant l'existence de Dieu et l'historicité de Jésus.

Le réseau CiVI est suivi par divers conseillers spirituels, dont le cardinal Paul Josef Cordes, président émérite du Conseil pontifical « Cor Unum », Mgr Alberto Taveira Corrêa de Belém do Pará (Brésil), Mgr Thomas Olmsted de Phoenix (Arizona, Etats-Unis), Mgr Joseph Grech de Sandhurst (Australie) et Mgr Sam Jacobs d'Houma-Thibodaux (Louisiane, Etats-Unis).

L'ancien premier ministre et ex Président de Malte Edward Fenech Adami est le président honoraire.