Cœur du Christ : Dévotion populaire et profondeur théologique

Pour « irriguer les déserts » et « faire refleurir l’espérance »

| 754 clics

ROME, Dimanche 25 juin 2006 (ZENIT.org) – La fête du Cœur du Christ « unit la dévotion populaire et la profondeur théologique », souligne Benoît XVI.



« Ce 12e dimanche du Temps ordinaire se trouve comme entouré par des solennités liturgiques significatives », soulignait le pape avant la prière de l’angélus.

Il précisait : « Vendredi dernier, nous avons célébré le Sacré Cœur de Jésus, fête qui unit heureusement la dévotion populaire et la profondeur théologique ».

Et d’ajouter : « Il était traditionnel – et c’est encore le cas dans certains pays – de consacrer les familles au Sacré Cœur et d’en conserver une image dans les maisons ».

« Les racines de cette dévotion plongent dans le mystère de l’Incarnation. C’est justement par le Cœur de Jésus que, de façon sublime, s’est manifesté l’Amour de Dieu envers l’humanité ».

« C’est pourquoi, expliquait le pape, l’authentique culte du Sacré Cœur conserve toute sa validité et attire spécialement les âmes assoiffées de la miséricorde de Dieu qui y trouvent la source inépuisable où puiser l’eau de la Vie, capable d’irriguer les déserts de l’âme et de faire refleurir l’espérance ».

A propos de la Journée pour la sanctification des prêtres, le pape ajoutait : « La solennité du Sacré Cœur de Jésus est aussi la Journée mondiale de prière pour la Sanctification des prêtres : je saisis l’occasion pour vous inviter tous, chers frères et sœurs, à toujours prier pour les prêtres afin qu’ils puissent être de valides témoins de l’amour du Christ ».