Collège cardinalice : le card. Szoka s'est éteint

Le pape salue "un généreux serviteur du Christ et de l'Église"

Rome, (Zenit.org) Anne Kurian | 480 clics

« Un généreux serviteur du Christ et de l’Église » : c'est en ces termes que le pape François rend hommage au cardinal américain Edmund Casimir Szoka, archevêque émérite de Détroit, qui s'est éteint à l'âge de 86 ans le 20 août 2014 à Novi, dans le Michigan.

Le cardinal était président émérite de la Commission pontificale pour l’État de la Cité du Vatican et président émérite du gouvernorat de l’État de la cité du Vatican.

« Ayant appris avec tristesse la mort du cardinal Edmund Casimir Szoka, archevêque émérite de Détroit, je vous adresse, ainsi qu’aux membres du clergé, aux religieux et aux fidèles laïcs de l’archidiocèse, mes sincères condoléances », écrit le pape dans un télégramme envoyé à l’archevêque de Détroit, Mgr Allen Vigneron.

« Évoquant avec gratitude l’infatigable ministère épiscopal du cardinal défunt à Gaylord et à Détroit, et ses années de service auprès du Siège apostolique et de l’État de la Cité du Vatican, je me joins à vous de tout cœur pour recommander l’âme de ce généreux serviteur du Christ et de l’Église à l’amour miséricordieux de Dieu, notre Père des Cieux », ajoute-t-il.

« À tous ceux qui pleurent le cardinal Szoka dans l’espérance de la résurrection, j’accorde bien volontiers ma bénédiction apostolique en gage de consolation et de paix dans le Seigneur », conclut le pape.

Fils d'immigrants polonais, le cardinal Edmund Casimir Szoka a été ordonné prêtre à l'âge de 26 ans, à Marquette, dans l'Etat du Michigan, aux États-Unis. Il a notamment étudié à la Faculté de droit canonique de l'Université pontificale urbanienne de Rome et a accompagné Mgr Thomas L. Noa à la première session du Conseil Vatican II.

Il a été nommé évêque de Gaylord en 1971 et dix ans plus tard, en 1981, archevêque de Detroit. Créé cardinal par Jean-Paul II lors du consistoire du 28 juin 1988, il a été président de la Préfecture pour les affaires économiques du Saint-Siège de 1990 à 1997, président de la Commission pontificale pour l'État de la Cité du Vatican de 1997 à 2006 et président du gouvernorat de la Cité du Vatican de 2001 à 2006.

Au terme de sa mission au gouvernorat, le pape Benoît XVI avait souligné la « passion » avec laquelle le cardinal avait accompli son ministère, « sans épargner ses énergies et son temps » (cf. Zenit du 19 septembre 2006).

Avec sa mort, le Collège cardinalice se compose désormais de 211 membres, parmi lesquels 118 électeurs et 93 non électeurs, âgés de plus de 80 ans.

Avec une traduction de Constance Roques