Colloque international à Rome sur les charismes dans l’Eglise

Promu par le Renouveau charismatique catholique

| 854 clics

ROME, Mercredi 2 avril 2008 (ZENIT.org) - Le Renouveau charismatique catholique (RCC) organise à Rome du 3 au 6 avril, un colloque international sur le thème des « charismes » dans l'Eglise.

Le RCC avait organisé une première rencontre après la publication de l'« Instruction sur les prières pour obtenir de Dieu la guérison » (2000). Il a décidé de convoquer un deuxième colloque d'experts du monde entier pour réfléchir sur la doctrine et la pratique des charismes dans l'Eglise d'aujourd'hui.

La rencontre est organisée par les deux principaux organismes de coordination du Renouveau, l'International Catholic Charismatic Renewal Services (ICCRS) dont le siège est au Vatican et la Catholic Fraternity of Charismatic Covenant Communities and Fellowships (CFCCCF), dont le siège est à Bari, en collaboration avec le Conseil pontifical pour les laïcs.

Les travaux seront introduits par le cardinal Stanislaw Rylko, président du Conseil pontifical pour les laïcs. Suivront les interventions de Michelle Moran (Grande Bretagne) et Matteo Calisi (Italie), respectivement présidents de l'ICCRS et de la CFCCCF, de Mgr Joseph Grech (Australie) et Mgr Albert-Marie de Monléon (France).

Comme pour le colloque international de 2001 qui avait pour thème « La prière pour la guérison et le Renouveau charismatique dans l'Eglise catholique », l'assemblée sera composée de près de 150 participants provenant pour la plupart du RCC du monde entier et de représentants du Saint-Siège.

Les réflexions porteront sur la doctrine et l'utilisation des charismes dans l'Eglise à la lumière de l'expérience du RCC.

Des réflexions et des contributions seront offertes par d'éminents experts à la lumière des Saintes Ecritures (P. Francis Martin, USA), de la patristique (P. Raniero Cantalamessa ofm cap.), de la théologie (Mgr Albetto Taveira, Brésil ) et de la pastorale (Mary Healy, USA).

Suivront des tables rondes avec les témoignages et les expériences d'experts provenant de contextes sociaux et culturels différents : Francis McNutt (USA) ; P. Robert Faricy, s.j. (USA) ; P. Iberto Ibanez, s.j. (Argentine) ; P. Carlo Colonna s.j. (Italie) ; P. Gabriel Amorth (Italie) ; et Jean Pliya (Bénin).

Selon une note de l'ICCRS, l'objectif principal du colloque sera de présenter de manière approfondie l'enseignement de l'Eglise sur les charismes, la manière dont ils ont été exercés tout au long de l'histoire de l'Eglise, depuis les temps apostoliques à travers les siècles jusqu'à nos jours, et en particulier au sein du RCC.

Des célébrations et l'échange d'expériences personnelles entre les dirigeants du RCC sont également prévues. Le Renouveau s'est diffusé rapidement dans le monde, et compte près de 120 millions de fidèles catholiques, fruit de l'utilisation concrète des charismes dans l'évangélisation et dans la proclamation de la parole de Dieu.

Enfin, l'événement veut être un encouragement à la redécouverte et à la pratique des charismes dans la vie ordinaire de l'Eglise catholique et non comme la prérogative d'un mouvement ecclésial particulier.

Les conclusions du cardinal Rylko et la célébration eucharistique présidée par Mgr Jozef Clemens, secrétaire du Conseil pontifical pour les laïcs clôtureront la rencontre.

Dans sa présentation du colloque, le directeur exécutif du Bureau de l'ICCRS, Oreste Pesare, a précisé que « parler de charismes ne veut pas dire seulement parler d'œuvres miraculeuses ».

« Le Catéchisme de l'Eglise catholique, rappelle de manière claire que : ‘Extraordinaires ou simples et humbles, les charismes sont des grâces de l'Esprit Saint, directement ou indirectement, une utilité ecclésiale, ordonnés qu'ils sont à l'édification de l'Eglise, au bien des hommes et aux besoins du monde' CEC 799) ».

De ce point de vue le souhait du RCC est « que dans toutes les réalités de l'Eglise catholique on reprenne conscience du rôle essentiel de l'Esprit Saint dans la vie des croyants, et de la beauté de la redécouverte des dons de l'Esprit - les charismes - qui nous permettent de vivre en tant que fils de Dieu de manière extraordinaire pour le bien de toute l'Eglise ».

Le directeur du ICCRS attend de ce colloque des répercussions dans la vie de nombreux « serviteurs de l'Esprit Saint » dans le monde, et « une motivation renouvelée pour continuer avec zèle à diffuser l'unique culture qui pourra apporter une espérance nouvelle dans le coeur de l'humanité du troisième millénaire : la culture de la Pentecôte ».

Mirko Testa