Colombie : Appel de l'Église à mettre un terme au conflit armé

Déclaration de Mgr Salazar à l’ouverture de la plénière de la CEC

| 1316 clics

ROME, Mercredi 6 juillet 2011 (ZENIT.org) – Le président de la Conférence épiscopale de Colombie (CEC), Mgr Rubén Salazar Gómez, a encore une fois appelé à mettre un terme au conflit armé dans le pays. Il estime que la nation a désormais suffisamment évolué pour qu’il y ait une vraie concertation, un dialogue, et que tous participent à la construction d’un pays meilleur.

Interpellé par les journalistes sur les opérations militaires contre « Alfonso Cano », le plus haut dirigeant des Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC), Mgr Salazar Gómez a reconnu que, malheureusement « dans la logique d’un conflit armé, ce genre d’actions existe ».

« L’idéal serait que cela n’arrive pas et que l'on établisse vraiment la paix » a-t-il dit.. « L’idéal serait qu’il n’y ait pas d’actions armées, que l'État soit en quête de justice dans tous les domaines, et que les citoyens puissent avoir accès aux droits et puissent accomplir leurs devoirs », a déclaré Mgr Salazar à l’ouverture des travaux de l’assemblée plénière de la CEC, comme il est souligné sur la page web de la conférence.

« Notre message a toujours été de demander la fin du conflit », a-t-il insisté. Selon lui, aujourd’hui, « de nouvelles conditions permettent à tous les groupes armés de mettre fin à cette tentative de guerre qui ne porte que mort et destructions ».

« Il faudrait encourager tous ces groupes à remettre leurs armes et commencer avec eux un processus de paix », a-t-il conclu.