Colombie : L'Église se félicite de l'indemnisation des victimes du conflit

Une loi pour rendre leur dignité aux victimes des violences internes

| 1041 clics

ROME, Mardi 31 mai 2011 (ZENIT.org) – L'Église catholique en Colombie accueille positivement la loi visant à indemniser plus de 4 millions de victimes du conflit armé interne.

Cette nouvelle loi, votée mardi 24 mai dernier par le sénat, reconnait pour la première fois l’existence d’un conflit armé dans le pays.

Les évêques du pays, par la voix du secrétaire général de la conférence épiscopale de Colombie (CEC), Mgr Juan Vicente Córdoba Villota, estiment que cette mesure d’indemnisation constitue « un pas important pour la paix » dans un pays marqué par des décennies de violences et de divisions internes.

Mgr Córdoba Villota s’est dit convaincu que cette nouvelle loi d’indemnisation pour les victimes, qui prévoit aussi larestitution des terres aux familles déplacées, permettra de « redonner leurs droits à tous ceux qui en ont été privés violemment, victimes des affrontements entre l’armée colombienne et les groupes paramilitaire ».

Il a rappelé que l'Église, à plusieurs reprises, a souligné la nécessité urgente de bâtir une politique publique intégrale capable de redonner aux victimes leur dignité.

Selon lui, le fait que le Congrès ait légiféré avec responsabilité sociale et efficacité, a une importance considérable pour la paix et la réconciliation dans le pays.

La nouvelle loi se fixe comme objectif la restitution de 2 millions d’hectares aux propriétaires terriens avant 2014. Elle définit les victimes comme des personnes qui « individuellement ou collectivement ont souffert d'une atteinte à leurs droits pour des faits liés au conflit armé intérieur depuis 46 ans ».

Définie comme « historique » par le président Juan Manuel Santos, la loi est maintenant soumise à sa signature.