Colombie : Le nonce réaffirme la position de l'Église sur le mariage

Notamment en référence à l'adoption par les couples homosexuels

| 1395 clics

ROME, Vendredi 22 avril 2011 (ZENIT.org) - Alors que la Colombie, comme d'autres pays du continent américain, est en plein débat législatif sur le thème de l'adoption d'enfants par des couples homosexuels, le nonce apostolique, Mgr Aldo Cavalli, a rappelé que le mariage tire sa nature de la relation entre un homme et une femme, que sa finalité, aussi bien naturelle que civile et religieuse, est la procréation, et que l'adoption d'un enfant devait donc se réaliser dans ce cadre.

Le mariage n'est pas une institution que nous avons « inventée », a souligné le nonce, « nous l'avons reçu de la nature : homme, femme et enfants, si bien que tout autre genre d'institution est secondaire ».

Le représentant du pape en Colombie, se trouvait au temple Valledupar pour présider la Messe du Saint Ecce-Homo, où il a parlé de la tentation des hommes, qui naissent libres, à la condition de s'éloigner du mal.

Les tentations, a-t-il expliqué, ne sont pas les mêmes pour tous et elles se manifestent avec Satan, dès les temps de la création.

« Les personnes qui se laissent tenter disent oui au démon, non à Dieu, et courent alors à leur perte », a-t-il relevé rappelant que Jésus lui-même fut tenté sur la croix, mais il avait dit non au démon et oui à Dieu ».