Colombie : Le pape préoccupé par les lois sur la vie et la famille

Il reçoit le nouvel ambassadeur près le Saint-Siège

| 1856 clics

ROME, Vendredi 9 février 2007 (ZENIT.org) – Le pape a déclaré ce vendredi que les lois touchant à la vie humaine, la maladie et la famille le préoccupent de manière particulière.



Benoît XVI a reçu ce matin les lettres de créance du nouvel ambassadeur de Colombie près le Saint-Siège, Juan Gómez Martínez, ancien maire de Medellín et ancien gouverneur de l’Etat d’Antioquía.

« En tant que pasteur de l’Eglise universelle, je ne peux m’empêcher d’exprimer ma préoccupation pour les lois qui concernent des questions très délicates comme la transmission et la défense de la vie, la maladie, l’identité de la famille et le respect du mariage ».

« Sur ces thèmes et à la lumière de la raison naturelle et des principes moraux et spirituels qui viennent de l’Evangile, l’Eglise catholique continuera à proclamer sans cesse la grandeur inaliénable de la dignité humaine », a affirmé l’évêque de Rome.

Le pape a lancé un appel « à la responsabilité des laïcs présents dans les organes législatifs, au gouvernement et dans l’administration de la justice, afin que les lois expriment toujours les principes et les valeurs conformes au droit naturel et qui promeuvent l’authentique bien commun ».