Colombie : Semaine de la Paix et 6e prêtre assassiné

L’agence vaticane Fides déplore cette nouvelle victime de la violence

| 1084 clics

ROME, Mardi 13 septembre 2011 (ZENIT.org) – A quelques heures de la fin de la « Semaine de la Paix », organisée en Colombie, l’agence vaticane Fides dénonce le nouvel assassinat d'un prêtre, le sixième au cours de l'année 2011.

Les évêques de Colombie ont exprimé leur profonde douleur et leur préoccupation suite à l'assassinat du Père Gualberto Oviedo Arrieta, curé de Notre-Dame du Carmel à Capurganá (à 10 Km de la frontière avec le Panama et à quelques 280 Km de la capitale, Bogotà), dans le Diocèse d'Apartadó qui a eu lieu à l'aube d'hier, 12 septembre. Le Père Oviedo Arrieta avait 34 ans et était prêtre depuis 2 ans. La Conférence épiscopale de Colombie a publié une note dont une copie a été envoyée à l'Agence Fides dans laquelle elle affirme : « L'Eglise catholique pleure face à ce nouvel acte de violence qui attriste profondément le peuple colombien ».

Selon « Radio Caracol », des sources de la police ont affirmé que le corps du prêtres avait été retrouvé couvert de blessures et de coups de couteau au presbytère de la Paroisse de la localité touristique de Capurganá, sur la rive de la Mer des Caraïbes. A première vue, aucun signe de violence n'a été relevé à l'intérieur de la maison et rien n'aurait été volé.

Le meurtre est intervenu quelques heures avant la conclusion de la « Semaine de la Paix » qui, du 5 au 11 septembre, a vu mobilisées les écoles, les universités et les institutions colombiennes sur ce thème si important dans le contexte national actuel. L'Eucharistie de clôture de la Semaine a été célébrée par le Père Joaquin Sanchez Garcia SJ, Recteur de l'Université xavérienne, qui a fait mémoire des défenseurs des droits de l'homme dans le pays et de Saint Pierre Claver, le patron des droits de l'homme. L'événement a eu lieu au Parc Simon Bolivar de Bogota du fait de l'importance de l'affluence des participants.

La note des évêques indique par ailleurs qu'avec l'assassinat du Père Gualberto Oviedo Arrieta, ce sont déjà six prêtres qui ont été tués en Colombie en 2011 : « Un chiffre très préoccupant qui démontre l'état de violence et de dégradation morale dans lequel vit notre société » affirme S.Exc. Mgr Juan Vicente Córdoba Villota, Evêque auxiliaire de Bucaramanga et Secrétaire général de l'Episcopat colombien.

La note mentionne également les autres cas de prêtres catholiques tués en Colombie au cours de cette année : le Père Reynel Restrepo Idárraga (01/09/2011), le Père Rafael Reátiga Rojas (du Diocèse de Soacha) et le Père Richard Armando Piffano La guado (du Diocèse de Fontibón) (27/01/2011), le Père Luis Carlos Orozco Cardona (12/02/2011) et le prêtre eudiste Gustavo García (12/05/2011). Selon la Conférence épiscopale de Colombie, de 1984 à septembre 2011, 2 Evêques, 79 prêtres, 8 religieux et 3 séminaristes ont été tués dans le pays.