COMECE : L’Europe doit être bâtie sur des valeurs communes

Déclaration adoptée à Bruxelles

| 988 clics

ROME, Dimanche 26 novembre 2006 (ZENIT.org) – « Parce que l’Europe commence dans le cœur des gens, elle doit être bâtie sur des valeurs communes » : c’est ce qu’ont réaffirmé les évêques membres de la Commission des Episcopats de la Communauté européenne (COMECE, www.comece.org) par une contribution qu’ils ont adoptée en vue de la préparation d’une ‘Déclaration de Berlin’ sur les valeurs et les ambitions de l’Europe, qui sera présentée mars 2007.



Les évêques de la COMECE ont adopté ce texte à l’occasion de leur Assemblée plénière, qui s’est tenue du 22 au 24 novembre 2006 à Bruxelles.

Dans le texte adopté vendredi, 24 novembre, les évêques estiment que la « Déclaration de Berlin » offre aux dirigeants européens une opportunité unique de « définir les valeurs qu’ils partagent et les ambitions qu’ils se fixent pour mettre en pratique ces valeurs ».

En préparation au 50e anniversaire des Traités de Rome, les évêques rappellent que « pour beaucoup de ses initiateurs, le projet européen porte incontestablement une empreinte chrétienne ». Leurs ambitions étaient profondément enracinées dans une série de valeurs communes centrées sur le respect de la dignité humaine. Il est cependant nécessaire d’ajuster ces valeurs aux nouveaux défis auxquels nous sommes confrontés.

Les évêques soulignent que l’héritage chrétien et humaniste est à l’origine, et que la foi chrétienne d’une majorité de citoyens européens est la source vive de nos valeurs communes. C’est pourquoi la Déclaration de Berlin devrait refléter les motivations religieuses et humanistes de la citoyenneté européenne. Ils sont confiants dans le fait que la Déclaration de Berlin pourra jeter les bases d’un nouveau cadre politique et légal de l’Union européenne.

La contribution des évêques sera envoyée à la future présidence allemande du Conseil européen, au Président de la Commission M. Barroso et au Président du Parlement européen, M. Borrell.

Les évêques de la COMECE ont invité jeudi 23 novembre M. Hans Gert Pöttering, Président du Groupe PPE-DE au Parlement européen, à leur présenter les défis et les objectifs actuels de l’Union européenne. Ils ont accueilli avec intérêt la proposition présentée par M. Pöttering d’organiser une rencontre de haut-niveau sur le thème des valeurs et des ambitions de l’UE entre les représentants des Eglises et communautés religieuses et les présidents du Conseil, de la Commission et du Parlement européen au premier semestre 2007 sous présidence allemande.

M. Philippe de SCHOUTHEETE a été invité à présenter aux évêques les avancées des travaux du Comité des sages, dont il est l’un des deux secrétaires. Le Comité des Sages mis en place par la COMECE présentera au printemps 2007 un rapport sur les fondements éthiques de l’Union européenne, lequel servira de base à la réflexion des participants à un Congrès européen que la COMECE organise à Rome pour marquer le 50e anniversaire des Traités de Rome (du 23 au 25 mars 2007).

Parmi les autres dossiers politiques suivis par le Secrétariat de la COMECE, les évêques ont fait le point sur la politique de recherche européenne et les enjeux bioéthiques, la migration, les droits fondamentaux, les changements démographiques et la politique familiale, le dialogue interculturel. Les évêques membres se sont notamment félicités de l’exclusion des services sociaux prestés par les Eglises et leurs organisations affiliées, du champ d’application de la Directive Services adoptée en novembre au Parlement européen.

Ils se sont penchés sur la question de la politique énergétique de l’Union européenne. Un document de réflexion à leur intention soutien la mise en place d’une stratégie européenne commune pour sécuriser les approvisionnements, mais surtout d’adopter une approche solidaire avec les peuples les plus pauvres, afin de partager équitablement les ressources énergétiques limitées. Il appelle les chrétiens européens à une conversion vers un style de vie plus sobre pour combattre les changements climatiques.

Dans son rapport semestriel, le Président de la COMECE Mgr Adrianus Van LUYN (évêque de Rotterdam) a dressé un constat lucide mais optimiste de l’état actuel de l’Union européenne. Il a notamment présenté sa réflexion sur les frontières de l’UE. Selon lui, elles ne peuvent être tracées de façon définitive. Cependant, tout pays candidat doit respecter les valeurs de l’Union européenne. Les frontières ne peuvent non plus être imperméables aux étrangers qui cherchent refuge et respect de leur dignité en Europe.

Enfin, Mgr Aldo Giordano, Secrétaire général du CCEE (Conseil des Conférences Episcopales d’Europe), a présenté un rapport sur les activités du CCEE ainsi que l’avancée des préparatifs de la 3e rencontre Œcuménique européenne qui se tiendra à Sibiu en 2007 et à laquelle participe la COMECE.

Rappelons que la COMECE est une Commission qui regroupe les Conférences épiscopales catholiques des Etats membres de l’Union européenne. Les évêques des Conférences épiscopales bulgare et roumaine ont un statut d’observateurs.

Les évêques suivants participeront à l’Assemblée plénière pour leurs Conférences épiscopales respectives:
Le Président de la COMECE Mgr Adrianus van Luyn (Pays-Bas); Mgr Diarmuid Martin (Irlande); Mgr Piotr Jarecki (Pologne); Mgr Jozef De Kesel (Belgique); Mgr Fernand Franck (Luxemburg);); Mgr Reinhard Marx (Allemagne); Mgr Giuseppe Merisi (Italie); Mgr Peter A. Moran (Ecosse); Mgr Rimantas Norvila (Lituanie); Mgr Frantisek Rábek (Slovaquie); Mgr Hippolyte Simon (France); Mgr Anton Stres (Slovénie); Mgr Tamás Szabó (Hongrie); Mgr José Amândio Tomás (Portugal)

Les évêques suivants participeront en tant qu’observateurs :
Cardinal Josip Bosanic (Croatie- Vice Président du CCEE); Mgr Virgil Bercea (Roumanie);
Mgr Amédée Grab (Suisse).

S.E Mgr André Dupuy, Nonce apostolique auprès des Institutions européennes et Mgr Aldo Giordano, Secrétaire général du CCEE, St Gall (Suisse) ont été invités à assister à la plénière.