Commission d’enquête internationale sur Medjugorje

De la Congrégation pour la doctrine de la foi

| 4497 clics

ROME, Mercredi 17 mars 2010 (ZENIT.org) - Le Vatican a mis en place une commission d'enquête sur les phénomènes d'apparitions mariales présumées de Medjugorje (Bosnie Herzégovine), indique aujourd'hui le Saint-Siège.

« Une commission d'enquête internationale sur Medjugorje a été constituée, sous la présidence du cardinal Camillo Ruini, auprès de la Congrégation pour la doctrine de la foi », indique ce matin la salle de presse du Saint-Siège.

« Cette commission, composée de cardinaux, évêques, experts, travaillera de façon réservée, en soumettant le résultat de son étude aux instances du dicastère », préside le même communiqué.

Le cardinal Ruini a été pour trois mandats le président de la conférence épiscopale italienne, nommé par le pape Jean-Paul II puis par le pape Benoît XVI.

A partir de 1981, six jeunes ont dit voir la Vierge Marie et recevoir d'elle des « messages » dans cette petite ville du diocèse de Mostar-Duvno. Depuis, des millions de personnes se sont rendues à Medjugorje.

Mais en avril 1991, la conférence des évêques avait conclu qu'ils ne constataient pas dans ces événements de phénomène « surnaturel ». Ils avaient demandé que l'on n'organise pas de pèlerinages officiels (donc que l'on suspende son jugement), tout en recommandant aux prêtres d'accompagner les pèlerinages privés pour permettre aux pèlerins de bénéficier des sacrements.

Avec la création de cette commission, l'affaire passe de la juridiction de l'évêque local, aujourd'hui Mgr Ratko Peric, sous celle de la congrégation romaine.

La possible mise en place d'une commission avait été évoquée par le cardinal Vinko Puljić, archevêque de Sarajevo, président de la conférence des évêques de Bosnie.

Elle avait été confirmée dans une interview accordée à l'agence catholique autrichienne « Kathpress » par le cardinal Christoph Schönborn le 22 janvier dernier - à l'occasion de ses 65 ans : l'archevêque disait avoir fait part à « Rome » de ses « impressions » après son voyage privé à Medjugorje, le 31 décembre 2009. Le président de la conférence des évêques d'Autriche a en effet été reçu par le pape le 15 janvier dernier.