Communauté Saint-Jean : 15 prêtres et 14 diacres ordonnés durant l’année

Ordinations du 27 juin à Vézelay par Mgr Bruguès

| 3574 clics

ROME, Mardi 23 juin 2009 (ZENIT.org) - L'ordination de 13 prêtres et de 13 diacres de la Communauté Saint-Jean sera présidée par MgrJean-Louis Bruguès, o. p., secrétaire de la Congrégation romaine pour l'éducation catholique, samedi 27 juin en la Basilique Sainte Madeleine de Vézelay.

Plus tard dans l'année 2 prêtres et 1 diacre seront ordonnés en Côte d'Ivoire, aux Philippines et en Autriche.

Les frères de Saint-Jean ordonnés en cette « Année Sacerdotale » sont de 14 nationalités différentes (9 Français, 2 Anglais , 1 Allemand, 1 Autrichien, 1 Lituanien, 3 Camerounais, 2 Ivoiriens, 1 Guinéen, 2 Sénégalais, 2 Américains, 1 Canadien, 2 Mexicains, 1 Indien et 1 Chinois de Hong Kong).

Les nouveaux prêtres et diacres exerceront leurs ministères dans l'un des 60 prieurés des Frères de Saint-Jean répartis sur 4 continents et dont une vingtaine sont situés en France.

Ces religieux mènent une vie en petites communautés dont le cœur est l'oraison silencieuse, mais aussi une vie apostolique au service de l'Eglise : ils auront la charge de missions diverses, selon les intentions de leur fondateur, le père Marie-Dominique Philippe (1912-2006), qui désirait répondre aux besoins des Églises et de leurs pasteurs.

Ils seront aumôniers d'établissements scolaires ou dans le monde étudiant, curés de paroisse, professeurs de séminaires, au service de jeunes qui veulent se sortir de la drogue ou encore visiteurs de prison, etc.

En septembre 2009 les frères ouvriront un prieuré à Addis Abeba en Ethiopie et un autre à Montpellier, ainsi qu'une maison apostolique à Sancti Spiritu à Cuba.

La Communauté des Frères de Saint-Jean compte plus de 530 Frères (dont 200 prêtres), issus de 35 pays.

Fondée en 1975, la Famille Saint Jean est composée, en plus de la communauté des Frères, d'une communauté de Soeurs contemplatives, d'une communauté de Soeurs apostoliques et de laïcs oblats séculiers. Elle s'inspire de la vie et des enseignements de son fondateur le père Marie-Dominique Philippe, dominicain, décédé en 2006, professeur de philosophie et de théologie, prédicateur de retraites sur les écrits de l'Apôtre saint Jean, et auteur de nombreux ouvrages et articles.