Communiqué des évêques mexicains à un an de la mort de Jean Paul II

« Sa grandeur était le fruit de sa grande union au Christ »

| 342 clics

ROME, Lundi 3 avril 2006 (ZENIT.org) –


« Nous nous sentons pleinement remplis du trésor de grâce de Jean-Paul II qui dès sa première visite dans notre pays, mit en mouvement un processus de dynamisme pastoral, qui nous a énormément fortifiés » : c’est ce qu’affirment les évêques de Mexico dans un communiqué de la conférence épiscopale mexicaine à un an de la mort de Jean-Paul II, comme le rapporte l’agence vaticane Fides.

Les évêques évoquent le pape comme l’« homme qui a changé le cours des nations entières, a abattu des murs, a démoli des frontières et ému des millions de cœurs humains, ! en leur faisant découvrir le sens profond de la vie ». Mais la grandeur de cet homme n’est pas dans les chiffres atteints, explique les évêques, mais « dans sa grande union au Christ, fruit de la vie que le Pape cultivait en lui ».

Pour les évêques mexicains le pape Jean-Paul II a été « un point de repère de la conscience morale du monde contemporain. Ses positions et initiatives ont manifesté la grandeur de sa personnalité et la validité de sa pensée ».

Dans le communiqué on rappelle ses visites au Mexique, grâce auxquelles « la religiosité populaire a été fortifiée, les vocations ont augmenté, un dynamisme pastorale dans la vie de l’Eglise a été mis en mouvement, la communion avec le Successeur de Pierre s’est consolidée ».

Pour rappeler le premier anniversaire de sa mort, dimanche 2 avril, dans la Basilique de ND de Guadalupe, différentes initiatives ont été organisées pour manifester la gratitude du peuple mexicain pour ses enseignements, et demander sa canonisation rapide.

A 9 heures la Messe a été présidée par le Recteur de la Basilique, Mgr Diego Monroy Ponce, et elle a été suivie à 10 h par la déposition d’un hommage fleuri à la statue de Jean-Paul II.

A 11 heures a eu lieu la récitation du chapelet, à laquelle participeront tous les animateurs pastoraux du Sanctuaire.

A la fin du chapelet, Mgr Pierre Agustin Rivera, coordinateur Général de la Pastorale de la basilique, a célèbré la messe, qui a été suivie de l’adoration du Saint Sacrement jusqu’à 15 heures.