Condamnation de la profanation du monastère grec-orthodoxe de Jérusalem

Appel au respect de tous les lieux saints

| 1106 clics

ROME, mardi 7 février 2012 (ZENIT.org) – « Le Conseil des Institutions religieuses de Terre Sainte condamne les actes de profanation et les graffitis sur le monastère grec-orthodoxe de Jérusalem », dans la nuit du 6 au 7 février 2012, indique un communiqué de ce Conseil, qui refuse l'instrumentalisation des lieux saints

Il invite en même temps « les personnes de toutes confessions – chrétiens, juifs et musulmans – à respecter tous les Lieux saints et les sites des trois religions », et il « décourage fortement le comportement des extrémistes qui exploitent ou impliquent les Lieux saints religieux dans un conflit politique et territorial ».

Cet appel, publié en français par le site du patriarcat latin de Jérusalem, est signé par ce Conseil au nom du Grand Rabbinat d'Israël, du Ministère du Waqf et des affaires religieuse de l'Autorité palestinienne, et des Chefs des Eglises locales de Terre Sainte.