Congrès eucharistique international 2016 aux Philippines

« Le Christ parmi vous ! l'espérance de la gloire ! »

Rome, (Zenit.org) | 682 clics

Le prochain et 51e congrès eucharistique international se déroulera à Cebu, aux Philippines, du 25 au 31 janvier 2016 et il aura pour thème : « Le Christ parmi vous ! l'espérance de la gloire ! » (Col 1,27), indique un communiqué du Comité des congrès eucharistiques internationaux.

Le cardinal secrétaire d’État Tarcisio Bertone a informé le Comité pontifical pour les congrès eucharistiques que le pape François avait approuvé la date et le thème de ce 51e Congrès eucharistique international, le 4 juin dernier.

***

Le choix des Philippines avait déjà été annoncé par Sa Sainteté Benoît XVI dans son message transmis au cours de la messe de clôture du 50e Congrès de Dublin (10-17 juin 2012    ) : « Je voudrais vous inviter à vous joindre à moi pour invoquer la bénédiction de Dieu sur le prochain Congrès eucharistique international, qui se déroulera en 2016 dans la ville de Cebu ! J’adresse au peuple philippin mes vœux chaleureux, l’assurant de ma proximité dans la prière ».

Les raisons de ce choix avaient été indiquées ensuite par la Conférence épiscopale des Philippines : approfondir la dévotion à l’Eucharistie, fortifier l’engagement missionnaire et lancer les célébrations pour l’anniversaire de l’évangélisation des Philippines (1521-2021)

Situé au cœur de l’archipel philippin, dans la région des Visayas Centrales, le territoire de Cebu fut rejoint par l’explorateur Ferdinand Magellan en 1521. D’après le récit de Pigafetta, Magellan fut accueilli chaleureusement par le roi indigène Humabon qui se convertit peu après au christianisme avec la reine et 400 de leurs sujets. Pour commémorer cet événement, Magellan offrit à la reine Juana une petite statue de l’Enfant Jésus (Santo Nino) et éleva une croix sur le lieu de la conversion. Les fidèles fêtent le Santo Nino le troisième dimanche de janvier par une grande procession qui représente l’événement principal de la région.

Le trente-troisième Congrès eucharistique international s’est déjà tenu aux Philippines, à Manille, du 3 au 7 février 1937. Les grandes célébrations avaient eu lieu au Luneta Park, précisément là où, en 1995, Jean-Paul II célébra la messe de clôture de la Journée mondiale de la jeunesse devant l’impressionnante foule d’environ 4 millions de fidèles.

La célébration du 51e Congrès eucharistique international dans ce pays, l’unique pays du continent asiatique à majorité catholique, est un défi important pour renforcer la perspective missionnaire/d’évangélisation ainsi que pour identifier de nouvelles modalités dans la célébration de ces congrès.

L’archevêque de Cebu, Mgr Palma, a déjà pourvu à la constitution du comité local qui devra préparer ce grand événement du point de vue logistique et spirituel. Le document théologique de base, qui guidera les réflexions et la célébration du congrès, sera prêt d’ici la fin de l’année.

Le thème que le Congrès de Cebu est appelé à développer. Tiré de la lettre de saint Paul aux Colossiens, il veut souligner en quoi la tension eschatologique inhérente à l’Eucharistie donne une impulsion au cheminement historique des chrétiens en déposant un germe de vivante espérance dans le dévouement quotidien de chacun à ses devoirs et en stimulant la responsabilité commune envers la terre et l’histoire d’aujourd’hui.

Au thème de l’espérance sera liée l’annonce du don de Dieu aux jeunes, dont l’Asie est si riche, et l’engagement en faveur des foules de pauvres de ce continent. En effet, ceux qui participent à l’Eucharistie assument non seulement l’engagement de transfigurer leur propre existence, mais aussi de transformer le monde selon l’Évangile.

Traduction de Zenit, Hélène Ginabat