"Connaître Jésus est le travail le plus important de notre vie"

Les trois portes du pape, homélie du 16 mai 2014

Rome, (Zenit.org) Anne Kurian | 1021 clics

« Connaître Jésus est le travail le plus important de notre vie », a affirmé le pape François durant la messe de ce vendredi matin, 16 mai 2014, à Sainte-Marthe. Il a donné trois « portes » pour entrer dans le mystère du Christ : « la prière, la célébration, l'imitation ».

Le pape François a commenté l’affirmation de Jésus dans l’Évangile « Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie » (Jn 14,1-6). « Connaître Jésus est le travail le plus important de notre vie », a-t-il affirmé. Mais s'il faut « étudier le catéchisme », cependant cela ne suffit pas.

Jésus ne peut pas non plus être connu uniquement par « les idées » : « Les idées à elles seules ne donnent pas la vie. Celui qui emprunte cette route des idées seules finit dans un labyrinthe et n’en sort plus ! C’est cela les hérésies : chercher à comprendre qui est Jésus uniquement par l'esprit [humain] et avec sa propre lumière... Quand les idées sont seules, elles deviennent folles. »

Pour connaître Jésus, il faut ouvrir trois portes : « Première porte : prier Jésus. Sachez que l’étude sans la prière ne sert à rien. Les grands théologiens font de la théologie à genoux. Par l’étude, par la prière, [l'homme] s'approche un peu… Mais sans la prière, [il] ne connaîtra jamais Jésus. Jamais ! Jamais ! »

« Seconde porte : célébrer Jésus. La prière ne suffit pas ; il faut la joie de la célébration. Célébrer Jésus dans ses sacrements, parce que c’est là qu’il donne la vie, la force, la nourriture, le réconfort, l’alliance, la mission. Sans la célébration des sacrements, il n'est pas possible de connaître Jésus. »

« Troisième porte : imiter Jésus. Prendre l’Évangile : ce qu’il a fait, comment était sa vie, ce qu’il a dit, ce qu’il a enseigné et chercher à l’imiter ».

« Prier, célébrer et imiter. Entrer par ces trois portes », signifie « entrer dans le mystère de Jésus » : le pape a encouragé à faire un examen de conscience sur ces trois portes : « comment va la porte de la prière dans ma vie : la prière qui vient du cœur, ce n’est pas celle du perroquet ! Comment va la célébration chrétienne dans ma vie ? Et comment va l’imitation de Jésus dans ma vie ? »

Si son « livre des Évangiles est couvert de poussière, parce qu’il n’est jamais ouvert », le pape a exhorté le chrétien à « l'ouvrir » : « tu trouveras comment imiter Jésus ».