Connaître la date de son baptême, pour le fêter

Paroles du pape François lors de l'audience générale

Rome, (Zenit.org) Anne Kurian | 1434 clics

« Aujourd’hui, quand vous rentrerez chez vous, cherchez bien quelle est la date de votre baptême pour le fêter, pour remercier le Seigneur de ce don » : c'est la recommandation du pape François ce mercredi 11 septembre 2013, lors de l'audience générale place Saint-Pierre.

Le pape a repris ce matin les catéchèses sur l’Église, pour l'Année de la foi : « une des plus belles images de l’Église » est « l’Église mère », a-t-il estimé.

Car tout comme « une maman engendre à la vie », ainsi l’Église « engendre dans la foi, par l’action de l’Esprit-Saint qui la rend féconde, comme la Vierge Marie », a-t-il expliqué, rappelant que la « naissance » du chrétien se vit au baptême : l’Église « donne la vie de foi dans le baptême : c’est le moment où elle fait naître comme enfants de Dieu, le moment où elle donne la vie de Dieu, elle engendre comme une mère ».

C'est pourquoi le pape a invité chacun à se souvenir de la date de son baptême : « date de notre naissance dans l’Église, date à laquelle notre maman l’Église nous a mis au monde » : « je vous donne un travail à faire à la maison. Aujourd’hui, quand vous rentrerez chez vous, cherchez bien quelle est la date de votre baptême pour le fêter, pour remercier le Seigneur de ce don », pour « la garder dans votre cœur et pour le fêter ».

« Faire partie de l’Église n’est pas un fait extérieur et formel, il ne s’agit pas de remplir un papier qu’on nous donne, c’est un acte intérieur et vital ; on n’appartient pas à l’Église comme on appartient à une société, un parti ou toute autre organisation. Le lien est vital, comme celui que l’on a avec sa maman », a-t-il également souligné.

En effet, le chrétien ne se fabrique pas « dans un laboratoire », il ne le devient pas « tout seul et par ses propres forces », mais « la foi est un cadeau, c’est un don de Dieu » qui est fait à l'homme « dans l’Église et à travers l’Église ».