Consolidation de l'Etat de droit au Monténégro

Visite du président Vujanovic au Vatican

| 860 clics

Anne Kurian

ROME, vendredi 22 juin 2012 (ZENIT.org) – Le Saint-Siège salue le « développement positif » dans la consolidation de l’Etat de droit au Monténégro.

Benoît XVI a en effet reçu au Vatican le président du Monténégro, M. Filip Vujanović, hier, 21 juin 2012. Le président a ensuite rencontre le cardinal secrétaire d'Etat Tarcisio Bertone et le secrétaire pour els relatiosn avec les Etats, Mgr Dominique Mamberti.

L'objet de la visite de M. Filip Vujanović était la ratification de l’accord fondamental entre le Saint-Siège et le Monténégro, qui avait été signé le 24 juin 2011 (cf. Zenit du 21 juin 2012).

Les entretiens ont souligné que l’accord représente un « développement positif » dans la consolidation de l’Etat de droit et des principes démocratiques sur lesquels le Monténégro souhaite fonder son avenir, indique un communiqué du Saint-Siège.

Ils ont échangé « fructueusement » leurs points de vue sur des « thèmes d’actualité internationale », et sur la « situation régionale », précise la même source. Le Saint-Siège salue également l’intégration européenne en cours du Monténégro.

Enfin, les deux parties ont confirmé leur volonté de maintenir « l’esprit de collaboration vivant », avec un « dialogue constructif sur des thèmes d’intérêt commun pour l’Eglise et pour l’Etat ».

L’accord ratifié le 21 juin reconnaît, dans le cadre civil, la personnalité juridique publique de l’Eglise catholique et de ses principales institutions, sa liberté et son indépendance dans l’activité apostolique et dans la réglementation de ses compétences spécifiques, ainsi que sa liberté de culte et d’action dans le domaine culturel, éducatif, pastoral et caritatif.

Le document est le fruit des « excellents rapports » entretenus entre le Saint-Siège et le Monténégro, dès l’indépendance du pays, a souligné pour sa part le cardinal secrétaire d'Etat Tarcisio Bertone.

Le Parlement du Monténégro a en effet proclamé son indépendance de la Serbie le 3 juin 2006. Le 22 juin de la même année, il est devenu le 56e Etat de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) et le 28 juin, il a été admis comme 192e Etat membre de l'Organisation des Nations unies (ONU). Il a présenté sa candidature à l'Union européenne le 15 décembre 2008.