Cor Unum: le card. Sarah aux Philippines.

Mobilisation après le passage du typhon

Rome, (Zenit.org) Anita Bourdin | 540 clics

Envoyé du pape François, le cardinal Robert Sarah, président du Conseil pontifical Cor Unum, visite, à partir de ce dimanche, les régions des Philippines atteintes par un typhon le 8 novembre dernier, "afin d'apporter un signe de réconfort et de solidarité spirituelle à la population qui est maintenant en train d'aborder la reconstruction de tout ce qui a été dévasté par les calamités naturelles, mais aussi encourager toutes les aides qui sont déjà en place sur le terrain", indique un communiqué de Cor Unum.

La mission de déroule du 26 au 31 janvier, avec trois moments principaux : rencontre avec la Conférence épiscopale des Philippines ; rencontre avec le président de la République, Benigno Aquino III ; et  visite à la ville de Tacloban qui est la plus touchée par le typhon.

Le cardinal Sarah présentera, au nom du pape François, et grâce à « Cor Unum », un projet de reconstruction à neuf d'un orphelinat et d'une maison pour personnes âgées. L'ensemble comprendra entre autre un petit couvent pour des religieuses, une chapelle et un dispensaire.

En s'abattant sur les îles Visayas (Philippines centrales), le typhon a fait, selon les rapports récemment diffusés de Caritas des Philippines/Nassau, plus de 5.500 morts, plus de 26 000 blessés et quelque 2 000 disparus. Il y aurait près de 3,8 millions de déplacés, de plus de 851 000 familles.

En tout, quelque 12 millions de personnes qui ont subi des dommages ou des pertes à titres divers, réparties sur 574 communes ou villes et l'on craint maintenant des épidémies.

Dés qu'il avait appris la nouvelle, le pape François avait décidé d'accorder, à travers « Cor Unum », une première contribution d'urgence de 150 000 dollars pour le secours des populations, de soutenir les opérations d'assistance en faveur des déplacés et des inondés, qui se sont ajoutés aux fonds alloués par toute l'Eglise dans son ensemble, les Eglises locales, les paroisses du monde entier, le réseau Caritas et les autres agences nationales et diocésaines engagées dans des actions caritatives.

Le dimanche 10novembre, le pape Françosi a demandé à la foule de prier avec lui pour les Philippines en disant: « Je désire assurer de ma proximité les populations des Philippines et de cette région, qui ont été touchées par un terrible typhon », a déclaré le pape lors de l’angélus de ce 10 novembre 2013. Il a déploré les « nombreuses victimes » et les « dommages énormes ».

Il a invité à prier pour ces « frères et sœurs », et à « leur faire parvenir une aide concrète ».

Joignant le geste à la parole, le pape a demandé à la foule internationale rassemblée place Saint-Pierre un instant de « prière silencieuse », avant de prier avec eux un « Je vous salue Marie ».

Le lendemian, 11 novembre, Cor unum annonçait un premier don du pape: "Après le passage du typhon Haiyan qui a atteint la semaine dernière avec une rare violence le territoire des Philippines, en particulier les îles de Leyte et de Samar, causant – selon les données actuelles, qui ne sont pas encore définitives – plus de 10.000 victimes, le pape François a décidé d’envoyer, à travers le Conseil pontifical Cor Unum, une première contribution de 150.000 dollars pour le secours des populations".

L'aide est distribuée ainsi: "Cette somme sera distribuée par l’intermédiaire de l’Église locale dans les régions les plus touchées par le cataclysme et utilisée pour soutenir les œuvres d’assistance menées auprès des personnes évacuées et des victimes des alluvions. Elle veut être une première expression concrète et immédiate des sentiments de proximité spirituelle et d’encouragement paternel du Saint-Père à l’égard des personnes et des territoires dévastés par les inondations."

 Traduction d'Hugues de Warren